Histoires Gays

Nous écrivons pour vous des histoires gays, mais vous pouvez aussi écrire vous-même.Nous serons donc heureux d'échanger des histoires gays, et même d'autres si vous le voulez... Installez-vous, vous êtes chez vous !
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Si vous désirez lire nos histoires, inscrivez-vous donc, et vous pourrez le faire avec plaisir, car là, vous ne voyez qu'une partie du forum, ouverte à tous. Pour nous lire vraiment, il faut être MEMBRE... Gaikoala, et son équipe.

Partagez | 
 

 Luc, notre découverte 11

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
colaps
membre émérite
membre émérite


Masculin Cancer Singe
Messages : 109
Date de naissance : 10/07/1956
Date d'inscription : 17/11/2008
Age : 61
Localisation : belgique

MessageSujet: Luc, notre découverte 11   Mer 26 Oct - 14:45

Après ce repas tant mérité, nous courons après notre tram avec peine.
autant vous dire que nous avons monté les escaliers de notre immeuble quatre à quatre !
Ouf, nous voiçi dans notre appartement et sans que les parents soient là.
L' un comme l' autre, nous nous affalés sur nos lits respectifs tout en s' échangeant des sourires complices !
Et si nous prenions une douche, nous l' avons bien méritée après une telle journée, me demanda mon frère.
- Oh oui, j' en meure d' envie !
Comme d' habitude, des échanges très câlins et savonneux s' en suivirent à un point que quand nous avons pris nos serviettes pour nous sécher, nos queues respectives étaient au "garde à vous" haha.
Nous étions plus que deux frères, nous étions amants et complices mais cela peu de monde pourrait comprendre ou accepter.
Tout en buvant une bonne bière, nous avons commencé à discuter.
Surtout de ce que j' avais appris, mais je voulais en savoir plus et Phil, me devait des explications.
Il m' apprit encore qu' il fallait faire une différence entre: faire l' amour avec sentiments et tirer son coup avec un partenaire .
Je ne l' écoutais plus! , j' avalais ses paroles et mes idées devenaient plus claires !
- Ok, mais quelle différence fais-tu entre Pascal et moi ? lui demandais-je.
- Ah ! Ben, Pascal c' est mon petit ami pour l' instant et quand il me fait l ' amour, c' est profond et sincère mais avec toi, c' est autre chose car tu es mon frère et notre relation est aussi sincère mais seulement, elle est taboue !
- Ah ! mais pourquoi donc ? Nous ne faisons pas de mal, nous nous aimons
- Oui, mais entre frères, nous ne pouvons pas !
- C' est n' importe quoi ce que tu me racontes !
- Moi, je t' aimes et je veux que tu m' apprenes tout ce que tu connais et en plus qui pourrait être le meilleur prof' que mon frère, hein ?
Phil me donna comme réponse qu' un fabuleux "patin" que je m' empressais de lui rendre.
Il va s' en dire que nos échanges ne se sont pas arrêtés là !
Mais qu' avait-il derrière la tête car là, non content de me sucer, sa langue parcourait aussi mon petit trou .
J' avais super bon mais curieusement, j' en voulais plus !
- Phil, fais- moi l' amour comme Pascal t' as fait !
- Oh ! je ne demande que ça mais toi, après tu en feras de même ?
- Oui, tout ce que tu veux !
Il se leva pour aller fouiner dans ses affaires et revena avec un petit pot dont j' aperçus le nom: vaseline !
- C' est quoi ça ?
- Tu verras, avec ça tu ne sentiras aucunes douleures .
Mais avant, il me léchat encore et c' était divin .
A un point que je ne savais plus si c' était sa langue ou son doigt qui essayait de s' introduire .
Phil avait une superbe queue, bien large mais très longue et j' avais un peur d' avoir un engin pareil en moi mais il m' avait tellement bien préparé que quand il a présenté son dard devant mon trou, ce dernier s' est ouvert complétement pour le laisser entrer !
Il était très profondément en moi, son pubis cognait contre mes fesses et là, je ressentais au plus profond de moi-même les coups de butoir de sa queue .
Pour une première, nous n' avons pas essayé les autres positions mais je peux vous dire que quand il a jouit, j' ais ressentis les jets puissants qui se déversaient en moi à un point que j' étais presque prêt à jouir aussi .
J' étais aussi épuisé que lui car je devais le supporter sur mon dos et après sa jouissance, il restait sur moi .
Je sentais son jus couler sur mes fesses pendant qu' il se retirait doucement de moi .
- A ton tour, frangin !
Ma queue entra en lui sans problèmes, directement, je découvrais une chaleur de bien être !
J' avais bon mais tellement excité qu' il ne m' a pas fallu longtemps pour jouir en lui !
- Hé ben, t' es rapide toi !
Là, nous avons été pris d' un fou rire que seul un baisé intense pouvait mettre un terme à cela .
Nous étions heureux et satisfaits mais la discution était toujours au rendez-vous et la nuit ne fait que commencer !
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Masculin Balance Dragon
Messages : 1416
Date de naissance : 10/10/1952
Date d'inscription : 11/11/2008
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Belgique

MessageSujet: Re: Luc, notre découverte 11   Ven 28 Oct - 11:54

Voilà un gars heureux qui fait plein de découvertes !

Ca ne vous rappelle pas vos "premières fois", les gars ? Venez donc en parler sur "confessionnal", vous verrez...

En attendant, Claude, nous sommes heureux de découvrir tes super souvenirs, lol !

Amitiés d'Alexandre,

_______________________________________________________

Amitiés de Gaykoala ou Alexandre


Revenir en haut Aller en bas
http://gaykoala.skyrock.com/profil/
 
Luc, notre découverte 11
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Notre découverte : Couscous aux merguez
» Le Président d'Honneur de notre forum
» OGM, du port de Sète à notre assiette
» Dernière découverte dans le grand sud - Nouvelle Calédonie 2010
» 1790 - Cimetière St-Roch, Cimetière Protestants, Ossements Notre-Dame ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Histoires Gays :: Page de Colaps :: "Mes débuts"-
Sauter vers: