Histoires Gays

Nous écrivons pour vous des histoires gays, mais vous pouvez aussi écrire vous-même.Nous serons donc heureux d'échanger des histoires gays, et même d'autres si vous le voulez... Installez-vous, vous êtes chez vous !
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Si vous désirez lire nos histoires, inscrivez-vous donc, et vous pourrez le faire avec plaisir, car là, vous ne voyez qu'une partie du forum, ouverte à tous. Pour nous lire vraiment, il faut être MEMBRE... Gaikoala, et son équipe.

Partagez | 
 

 Mon frère Phil 8

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
colaps
membre émérite
membre émérite


Masculin Cancer Singe
Messages : 109
Date de naissance : 10/07/1956
Date d'inscription : 17/11/2008
Age : 61
Localisation : belgique

MessageSujet: Mon frère Phil 8   Dim 13 Nov - 14:44

J' emmenais donc Pascal dans notre chambre afin de lui prêter ce dont il avait besoin .
Habillés de vêtements secs, nous pouvions enfin aller boire notre soupe .
Notre mère s' activait déjà pour préparer le souper et me demanda si mon copain restait pour le repas .
Ne connaissant pas les projets de Pascal, je lui posas la question .
- Ca serait super mais je dois demander l' autorisation à mes parents !
- Le télèphone se trouve dans le salon, vas-y vite car je suis impatient d' entendrela réponse .
Il revenait avec un sourire qui illuminait son visage !
J'ais un doute sur la suite de la soirée !
- Madame, si je ne déranges pas, mes parents acceptent même que je reste loger mais vous devez le leur confirmer .
Pendant que notre mère discutait avec eux, je lui glissa dans l' oreille :
- Bravo ! t' as bien réussi ton coup et je pense que nous n' allons pas beaucoup dormir !
Elle ne tarda pas à revenir toute rayonnante et, nous annonça que Pascal pouvait rester sans problèmes .
Avec du recul, je comprends mieux les actes de désespoir de certains et c' est vraiment triste de ne pas pouvoir trouver une "bouée" quand nous en avons besoin .
En fait, cela allait mal chez les parents de Pascal et en venant ici, il espérait échapper un peu à la réalité .
Cela faisait plaisir à notre mère que son mari ne rentrait pas et que son fils amenait un nouveau copain .
Nous avons passés une agréable soirée mais il était temps d' aller dormir .
Pascal fut un fils poli, prévenant et sachant se tenir mais que mijote-t-il ?
A peine la porte de la chambre fermée, il dévoila son jeu en me plaquant sur le lit et commença à m' embrasser un peu partout !
Même si j' avais peine à respirer, je lui rendais ses baisers.
Nous étions encore tout habillés, nos deux corps ne formaient qu' un, nos mains exploraient tous les endroits et nos langues s' oublièrent pas .
Très vite, nous nous sucions mais il a été tellement agile que je n' ais pas pu me retenir très longtemps .
Comme un gourmand, il avala tout avec délice !
Je m' empressa de lui lécher les joues avant de l 'embrasser afin de ne pas perdre une goutte et de pouvoir goûter un peu de mon jus .
Il était heureux d' avoir prit le dessus et continua sur sa lancée en commençant à me lécher mon petit trou .
Je ne tenais plus en place, c' était sublime et là, j' étais très impatient qu' il entre en moi .
Sans que je m' en rende compte, il avait introduit sa queue dans mon intimité !
J' avais une impression de bien-être et je serrais un peu plus mon entrée comme pour l' empêcher d' en sortir .
Jusqu' au moment où j' ais ressenti ses salves chaudes en moi !
En se retirant, il s' accroupit devant mes fesses pour récupérer ce qui s' échappait de mon trou .
Autant vous dire que nous n' en sommes pas restés là et que la nuit fut courte et mouvementée !
Lorsqu'il prit congé, j' étais un peu triste mais je savais bien que j' allais le revoir .
J' étais impatient d' être mercredi pour lire le courrier de Phil .
Je n' avais pas vraiment envie de savoir comment cela se passait avec Yves et là, j' ais été plutôt surpris car sa lettre était très courte sans me donner de détails de l' évolution de "parrain" mais il me demanda de faire en sorte que notre chambre soit respirable et en ordre !
Je vais lui faire ce plaisir mais il ne faudrait quand même pas qu' il me prenne pour sa femme de chambre !
J' avais hâte d' avoir fini les cours vendredi midi car nous avions congé cet après-midi là et je n' ais jamais été aussi vite pour rentrer à la maison .
Curieusement, il faisait bien calme et j' en trouvais la réponse sur la table de la cuisine :
Nos parents étaient partis faire des courses ensembles !
Incoyable me dis-je, mais au moins pas de cris quand je rentre!
En vitesse, j' avalais un sandwich avant d' aller mettre de l' ordre dans notre chambre .
Ce n' était pas un champ de bataille mais quel désordre !
Etant de grands enfants, notre mère avait décidé que nous étions capables d' entretenir cette pièce .
Avec les fenêtres ouvertes, l' odeur nauséabonde s' échappa et doucement, je redonnais vie à notre chambre .
Mais l' heure avance et toujours personne, que se passe-t-il donc ?
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Masculin Balance Dragon
Messages : 1416
Date de naissance : 10/10/1952
Date d'inscription : 11/11/2008
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Belgique

MessageSujet: Re: Mon frère Phil 8   Dim 13 Nov - 15:40

Mmmmh, voilà que Claude se venge de son frère en lui piquant son petit ami !
Bah, entre frères... c'est du "prêté pour un rendu", non ?
Peut-être que Claude pourra bientôt aussi goûter à Yves ? Qui sait ?

j'aime beaucoup cet épisode agréable...
Amitiés d'Alexandre

_______________________________________________________

Amitiés de Gaykoala ou Alexandre


Revenir en haut Aller en bas
http://gaykoala.skyrock.com/profil/
 
Mon frère Phil 8
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les recettes de Phil
» Phil : marine base Nieuwport
» Saint Nicolas de la Thune, le petit frère des riches !
» Phil & Teds explorer: comment l'adapter pour nouveau bébé??
» cohabitation bébé 1 an / grand frère 5 ans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Histoires Gays :: Page de Colaps :: "Mes débuts"-
Sauter vers: