Histoires Gays

Nous écrivons pour vous des histoires gays, mais vous pouvez aussi écrire vous-même.Nous serons donc heureux d'échanger des histoires gays, et même d'autres si vous le voulez... Installez-vous, vous êtes chez vous !
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Si vous désirez lire nos histoires, inscrivez-vous donc, et vous pourrez le faire avec plaisir, car là, vous ne voyez qu'une partie du forum, ouverte à tous. Pour nous lire vraiment, il faut être MEMBRE... Gaikoala, et son équipe.

Partagez | 
 

 Les amours d'Alexis 16

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Masculin Balance Dragon
Messages : 1416
Date de naissance : 10/10/1952
Date d'inscription : 11/11/2008
Age : 64
Localisation : Bruxelles - Belgique

MessageSujet: Les amours d'Alexis 16   Dim 8 Fév - 0:02


Autant la sueur des aisselles de Pierre et la mouille de son gland m'avaient désagréablement surpris dans les premières secondes de leur becquée,
autant la semence du même ravit mon palais dès son jet dans ma gorge.
A l'avenir, j'aurai l'occasion de déguster divers spermes et d'adorer le goût de certains d'entre eux, mais aucun ne dépassera en saveur celui de mon initiateur.
Pour l'heure, le nectar de mon amant, le premer qu'il m'offre, le premier que je reçois d'un homme, me paraît un yaourt des plus suaves et onctueux; je le fais tournoyer dans ma bouche pour mieux en apprécier toutes les richesses et la robe, comme on le dit d'un grand cru.
De son côté, Pierre semble apprécier mon suc - dont il s'est déla abreuvé en après-midi - , en sorte que, lui et moi, nous maintenons notre 69 et gardons le sexe de l'autre entre nos lèvres jusqu'à tarissement des sources de vie.

Passant sous la couette, nous nous enlaçons tendrement, jambes entremélées, mains sur nos visages, nos torses ou nos fesses. Et nous entamons ainsi une période de "mi-temps " pleine de mots d'amour, de perspective et promesse d'un avenir radieux, de caresses très douces par simples frôlements des doigts ou des lèvres.
Nous souriant, nous fixant du regard, nous manifestons un immense bien-être , mais aussi la profondeur de nos sentiments.

PIerre ne cesse de répéter son bonheur inespéré d'avoir fait ma rencontre, ce dont je me faIs l'écho.
Il dit aussi, avec un sincérité émouvante, que la Confrérie appeléee C.I.A. pourra nous apporter des plaisirs sexuels, nous apprendre des sensations inconnues, nous faire vivre des expériences ntiéressantes ... mais que rien ne vaudra jamais la communion de notre duo tel qu'elle se déroule en ces instants mêmes.

Mais, nos sexes se déroulent eux aussi, durcissent et vibrent l'un contre l'autre : C'est la fin de la mi-temps
Revenir en haut Aller en bas
http://gaykoala.skyrock.com/profil/
 
Les amours d'Alexis 16
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» René Alexis
» Énigme d'Alexis Poudrier et Françoise Madran dit Laventure
» Alexis le Trotteur se reposera enfin
» Dorothee et ses amours
» Alexis Tsipras promet de nouvelles réformes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Histoires Gays :: "Les AMOURS d'ALEXIS"-
Sauter vers: