Histoires Gays

Nous écrivons pour vous des histoires gays, mais vous pouvez aussi écrire vous-même.Nous serons donc heureux d'échanger des histoires gays, et même d'autres si vous le voulez... Installez-vous, vous êtes chez vous !
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Si vous désirez lire nos histoires, inscrivez-vous donc, et vous pourrez le faire avec plaisir, car là, vous ne voyez qu'une partie du forum, ouverte à tous. Pour nous lire vraiment, il faut être MEMBRE... Gaikoala, et son équipe.

Partagez | 
 

 L'Héritage de pierres et d'amour 8

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Masculin Balance Dragon
Messages : 1416
Date de naissance : 10/10/1952
Date d'inscription : 11/11/2008
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Belgique

MessageSujet: L'Héritage de pierres et d'amour 8   Ven 13 Fév - 22:56

Après avoir vidé dans les chambres le linge et les vêtements du cousin, il revint vers la salle à manger, alluma une cigarette tout en se dirigeant vers la cuisine, et par la porte vitrée il sorti dans le jardin.
Celle-ci s’ouvrait sur un petit patio carrelé en pierres du pays, avec des meubles de jardin en fer forgé Agrémentant un coin repos, il se prolongeait d’une pelouse d’herbe sèche bordé d’un côté d’un cabanon et de l’autre d’une végétation très nature dans un pêle-mêle ce côtoyait un olivier dominant un laurier rose, thym et romarin s’harmonisaient avec la lavande.
Au fond de ce décor, le cousin y avait fait un petit potager qui était à l’abandon, Martin était sous le charme de cette maison, il savait qu’il y serait heureux et remerciait encore le Roger et le bon Dieu de ce don.
Il revint dans la demeure pour mettre dans des sacs les vêtements et les autres choses pour les porter au parc, l’esprit dans ses rêveries, il entendit une voix, c’était celle de Ferdinand.
- Holà ! Martin tu es là ?
- Oui Ferdinand ! Entre.
- Hé alors, tu as fait le ménage à ce que je vois.
- Oui j’ai tout mis dans des sacs et j’ai fait le lit pour ce soir.
- Les sacs tu peux les mettre dans la remorque dans la cour, je les porterai au parc avec mes trucs, mais j’étais venu pour autre chose, ce soir tu dînes avec nous Olivier nous fait la daube Provençale. Il est doué le gamin pour ce plat.
- D’accord ! Quand je serai installé, c’est moi qui vous inviterai pour le repas.
- Tracasses-toi pas, c’est un plaisir pour nous que tu te joignes à nous pour manger un bout.
Vers les dix-neuf heures, il entrait chez ses amis, Ferdinand était à table le verre de rosé devant lui et Olivier était au fourneau.
Dés son entrée Olivier vint vers lui et lui fit la bise, chose qui ne déplut nullement à Martin qui se mit à le charrier.
- Oh Bonne mère! Le tablier ! Tu l’as pas trouvé sur le marché ? Vu ta taille s’est du sur mesure
- Ouais ! Moques-toi, moi au moins je fais vivre le marchand ! Tu peux en dire autant, toi un tablier de soubrette suffit à te couvrir le corps.
Dans la rigolade commune, Olivier rempli les verres, la jovialité de ses amis avait bonne enfant.
- Olivier ta daube est un régal, tu es doué comme cuisinier.
- Tu verras avec le temps que je suis doué pour des tas de choses.
- Tu vois Martin ! Ce jeunot se prend la tête dés qu’on lui fait un compliment, mais il n’a pas que la grosse tête, il a aussi un gros cul.
De nouveau les rires emplissaient la pièce tandis que Olivier rétorquait, « C’est mon charme mes rondeurs, elles sont au goût de certaine personne, toi ! Tu es sec comme un pied de vigne, heureusement pour moi ton cœur est tendre comme le nougat ».
- Purée Ferdinand ! Ton gamin te fait là un beau compliment.
- Tu sais Martin ! Il sait que je l’aime, pour moi les défauts de mon pitchoun deviennent des qualités.
Olivier fit un clin d’œil à Martin, tout deux avaient comprit que le vieux n’ignorait pas ses dérives.
- Bon ! Mes amis je vais vous laisser, pour passer ma première nuit dans mon nouveau chez-moi.
Après une accolade Martin se dirigea vers la porte suivi d’Olivier, il fit quelques pas avec lui la main posée sur son épaule.
- Martin ! Laisses ta porte ouverte, je viendrai te rejoindre.
- D’accord. Et il lui vola un baiser.
Revenir en haut Aller en bas
http://gaykoala.skyrock.com/profil/
Admin
Admin
avatar

Masculin Balance Dragon
Messages : 1416
Date de naissance : 10/10/1952
Date d'inscription : 11/11/2008
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Belgique

MessageSujet: Re: L'Héritage de pierres et d'amour 8   Ven 13 Fév - 22:57

Réponse
Conseiller Supprimer Message 2 sur 2 dans la discussion

De : gaikoala Envoyé : 11/08/2008 10:51

Aaah, Marco, ton histoire sent bon le thym et la lavande pour qui aime la Provence.
Continues de nous conter cette belle histoire qui coule comme un rayon de soleil...

Alexandre
Revenir en haut Aller en bas
http://gaykoala.skyrock.com/profil/
 
L'Héritage de pierres et d'amour 8
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Amour en héritage
» Des pierres pour trouver l'amour, est-ce si efficace ?
» pierre pour trouver l'amour
» quel pierre pour l amour? merci de vos responses
» rupture amoureuse et pierres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Histoires Gays :: "L'héritage de pierres et d'amour"-
Sauter vers: