Histoires Gays

Nous écrivons pour vous des histoires gays, mais vous pouvez aussi écrire vous-même.Nous serons donc heureux d'échanger des histoires gays, et même d'autres si vous le voulez... Installez-vous, vous êtes chez vous !
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Si vous désirez lire nos histoires, inscrivez-vous donc, et vous pourrez le faire avec plaisir, car là, vous ne voyez qu'une partie du forum, ouverte à tous. Pour nous lire vraiment, il faut être MEMBRE... Gaikoala, et son équipe.

Partagez | 
 

 L'Héritage de pierres et d'amour 14

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Masculin Balance Dragon
Messages : 1415
Date de naissance : 10/10/1952
Date d'inscription : 11/11/2008
Age : 64
Localisation : Bruxelles - Belgique

MessageSujet: L'Héritage de pierres et d'amour 14   Ven 13 Fév - 23:12

Olivier arrêta le fourgon devant chez IKEA, et ils se mirent à parcourir la boutique à la recherche de ce divan, Martin ne trouva aucuns à son goût, mais acheta quelques accessoires pour la cuisine.
De magasin en magasin, finalement ils atterrirent chez un spécialiste dans les salons, dés leur entrée, le vendeur vint vers eux : « Bonjour mes Sieurs, je vous laisse faire le tour de notre salle d’exposition, si vous avez besoin d’un renseignement je suis à votre entière disposition.»
Ils déambulaient parmi le mobilier tout en jacassant comme des pies, s’arrêtant pour tester le confort des divans, soudainement, Martin prit la main d’Oliver dans la sienne, celui-ci le regarda en souriant heureux de ce geste affectif.
Et mains dans la main, ils parcouraient les allées, comme deux gamins exubérants prenant dans ces divans les poses les plus farfelues comme si ils étaient seuls au monde.
Dans ce labyrinthe aux odeurs de cuir et de bois, Martin s’arrêta devant un divan très spacieux en cuir, il entraîna Olivier vers le sofa où ils s’y installèrent, le canapé était très confortable. Martin flashait sur ce divan dont le ton lie de vin s’harmoniserait très bien avec la teinte des meubles vieux chênes, il passa son bras sur les épaules de son ami et se blottis contre lui : « Il est super confortable ! Nous y seront bien pour regarder la télé et pour bien d’autres choses.»
Il embrassa Olivier sur la joue : « Il te plait ? »
- Oui beaucoup, cette couleur est vraiment originale.
En revenant vers le vendeur, Olivier glissa sa main dans la poche portefeuille du jean de son ami, ce qui fit sourire Martin, ce sourire en disait long sur son bonheur.
La vente réalisée après négociation, aidé du vendeur et d’un ouvrier ils chargeraient le divan dans le fourgon et reprirent la route vers Faucon.
Nos deux compères parlèrent pendant tout le trajet, laissant de temps à autre une main caresser une cuisse où effleurer un visage, tandis qu’ils échangeaient furtivement des regards de braises où dansait la flamme de leur amour.
De retour à la maison, ils transportèrent le vieux divan dans un hangar chez Olivier et déchargèrent le nouveau pour l’installer face au feu ouvert.
Martin était ravi de son achat, le ton du divan donnait une touche colorée et très raffinée, en symbiose avec le mobilier et les voilages ainsi que la couleur des murs patinés à la cire provençale.
Martin demanda à Olivier installé sur le sofa, s’il souhaitait boire quelque chose ! Celui-ci opta pour un verre de rosé, il alla dans la cuisine, puis vint rejoindre son amant toujours installé sur le divan, il lui tendit un verre et tout en gardant l’autre en main prit place à côté de lui.
Olivier posa sa main sur la nuque de Martin, la caressant langoureusement et tout en souriant il leva son verre en disant : « A notre amour mon cœur », les yeux dans les yeux, ils portèrent le verre à leurs lèvres, dégustant bien plus le bonheur d’être ensemble que celui du liquide aux reflets ambrés symbole de la belle qui s’unissait à leur amour.
- Tu restes à dîner avec moi ? dit Martin.
- Va pour le dîner ! Je peux même passer la soirée avec toi ainsi que la nuit, si tu veux de moi.
- Ho oui ! Que je veux de toi …je vais nous préparer un petit repas froid.
- Tu as raison mon ange! Comme cela je pourrais te réchauffer après le repas, mais pour l’instant je vais prendre une douche et me mettre à l’aise pour passer à table.
- Oh, hé ! Tu ne serais pas un peu macho sur les bords ?
- Moi ! Mais pas du tout ma puce ! Je dresserai la table pendant que tu prendras la tienne.
Et il vint près de Martin enserra sa taille de ses bras puissants et l’embrassa dans le cou : « Nous pourrions même dîner en tenue d’Adam et Eve et comme eux croquer le fruit défendu ! ».
Tout en riant Martin lui rétorqua : « Vas sous la douche obsédé …et n’oublies pas de laver le petit vers qui est dans ta pomme ».
- Bon…bon ! Je vous laisse mon maître ;
Quand il revint dans le living, il était plus nu qu’un arbre après l’automne, dans les prunelles de Martin il pouvait lire toute la flamme de son amant qui sournoisement et avec malice d’un geste désinvolte palpa son argenterie : « Je te laisse dresser la table mon chou et tout ce que tu veux », d’un regard provocateur et d’un pas nonchalant gagnait la salle de bain
Revenir en haut Aller en bas
http://gaykoala.skyrock.com/profil/
 
L'Héritage de pierres et d'amour 14
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Amour en héritage
» Des pierres pour trouver l'amour, est-ce si efficace ?
» pierre pour trouver l'amour
» quel pierre pour l amour? merci de vos responses
» quelle pierre pour favoriser l'amour?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Histoires Gays :: "L'héritage de pierres et d'amour"-
Sauter vers: