Histoires Gays

Nous écrivons pour vous des histoires gays, mais vous pouvez aussi écrire vous-même.Nous serons donc heureux d'échanger des histoires gays, et même d'autres si vous le voulez... Installez-vous, vous êtes chez vous !
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Si vous désirez lire nos histoires, inscrivez-vous donc, et vous pourrez le faire avec plaisir, car là, vous ne voyez qu'une partie du forum, ouverte à tous. Pour nous lire vraiment, il faut être MEMBRE... Gaikoala, et son équipe.

Partagez | 
 

 L'escapade 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Masculin Balance Dragon
Messages : 1415
Date de naissance : 10/10/1952
Date d'inscription : 11/11/2008
Age : 64
Localisation : Bruxelles - Belgique

MessageSujet: L'escapade 3   Ven 13 Fév - 23:28

Au volant de sa WagonR, il se faufilait dans la circulation avec une aisance incroyable, changeant de bande, il empruntait des petites rues parallèles au boulevard, il connaissait Bruxelles comme sa poche; il tourna à droite, entra dans un parking souterrain, stationna la voiture et coupa le contact.
- Voilà, nous sommes arrivés, c’est le parking de l’hôtel où tu as réservé, tu n’as pas de regrets ?
- Non ! Au contraire, je suis heureux d’être là avec toi, j’ai tant attendu cet instant.
- Tout comme moi, j’ai tant rêvé de notre rencontre et voila tu es là, c’est magnifique.

Il posa sa main sur ma nuque m’attirant vers lui, accompagnant ce geste ses lèvres brûlantes vinrent cueillir ma bouche, dans ce baiser, il y avait toute la flamme, la passion et la délectation de deux hommes enfin réunis pour vivre leur amour.
Dans l’ascenseur, il prit mes mains dans les siennes, les caressant du bout des doigts, sans dire mot, il me souriait et de ce sourire, nos visages exprimaient notre joie.
- Avant de passer te prendre à la gare, je suis venu chercher la clé de la chambre à la réception, comme cela nous pouvons directement rejoindre notre chambre.
- Tu as bien fait, nous devons être discrets. Tout en disant ces mots, je ne pus m’empêcher de lui voler un baiser.

La porte de l’ascenseur s’ouvrit au quatrième étage, il sortit la clé de sa poche pour ouvrir la porte de la chambre deux cents seize, sur un petit vestibule conduisant dans une grande pièce meublée d’un mobilier design.
Près de la fenêtre deux fauteuils en cuir brun clair séparés d’une petite table basse en fer forgé avec une tablette de verre, sur laquelle se trouvait deux coupes et un seau à champagne.
En se dirigeant vers le petit réfrigérateur, il me dit, « je n’ai pas pu résister à l’envie de sabrer le champagne pour fêter notre premier rendez-vous.
- Très bonne idée, j’aime le champagne et j’adore regarder ses perles fines danser lentement venant se perdre en surface tout comme mes sentiments en cet instant.
Il revint vers moi, et posa la bouteille dans le seau, posant à cheval sur le goulot une serviette blanche.

Sans dire mots ! Son regard plongé dans le mien, il débouclait sa ceinture, détachait le bouton de son pantalon fit descendre la tirette et le retira, ensuite il se débarrassa de son sweat-shirt.
Son strip-tease me chavirait les sens, extasié face à cette nudité tant désirée, je bandais à en crever la toile de mon jeans; son regard de braise me provoquait, un sourire malicieux se dessina sur son visage lorsqu’il fit glisser ses mains le long de son corps, les laissant courir lentement pour venir faufiler ses pouces sous la ceinture élastique de son slip blanc où son sexe bandant avant peine à rester enfermé, tant cette bite raide étirait le bout de tissu.
Avec volupté, il le roulait le long de ses hanches découvrant ses poils pubiens, putain que ce mec était bandant ! Je ne pouvais le laisser me chauffer sans l’allumer, avec un regard provocateur, je déboutonnais ma chemise la faisant quitter mon corps tout en enchaînant par un glissement de mes mains sur mon torse une descende vers mon froc; d’une main fouineuse je tripotais mon sexe tandis que l’autre détachait ma ceinture, ce jeu de provoc était aphrodisiaque.

Ce face à face devenait un orgasme visuel, qui allait chauffer l’autre à blanc ?
Revenir en haut Aller en bas
http://gaykoala.skyrock.com/profil/
 
L'escapade 3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ANDALOUSIE, une escapade
» Petitrenaud et Barfleur.
» FOLKLORE POLONAIS
» escapade à Ostende le samedi 21 février 2015
» escapade à Ostende le samedi 21 février 2015

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Histoires Gays :: "L'escapade"-
Sauter vers: