Histoires Gays

Nous écrivons pour vous des histoires gays, mais vous pouvez aussi écrire vous-même.Nous serons donc heureux d'échanger des histoires gays, et même d'autres si vous le voulez... Installez-vous, vous êtes chez vous !
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Si vous désirez lire nos histoires, inscrivez-vous donc, et vous pourrez le faire avec plaisir, car là, vous ne voyez qu'une partie du forum, ouverte à tous. Pour nous lire vraiment, il faut être MEMBRE... Gaikoala, et son équipe.

Partagez | 
 

 Pipe à Deux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Masculin Balance Dragon
Messages : 1416
Date de naissance : 10/10/1952
Date d'inscription : 11/11/2008
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Belgique

MessageSujet: Pipe à Deux   Sam 14 Fév - 15:00

(De Nico, Waterloo)

Pipe à Deux

En position de 69, Zhen au-dessus et moi en dessous, les mains errants au hasard des caresses, sexes et bouches, nous nous unissons en parfaite harmonie. Le fait qu’il soit noir et moi blanc ajoute au piment de la scène. Nous sommes comme des négatifs de photo, des images miroirs, des reflets à la surface de l’eau.

Souvent, nous ne prenons pas notre temps, dans les moments ou tout ce qui compte c’est la finalité de l’acte, jouir, éjaculer, puis s’effondrer. Dans ces moments-la, le romantisme s’efface et c’est de la baise, brutale, bestiale, de la pure baise quoi. On fonce l’un dans l’autre de toutes nos forces, transpirants, les yeux clos, bouches ouvertes.

Aujourd’hui, dans cette lumière de fin d’après-midi, nous sommes amoureux, et y allons doucement. Je caresse la tête lisse et gonflée de sa bitte, avec mes lèvres, mouillées d’un simple coup de langue Je cajole la tête ronde, l’excitant de baisers glissant, dont je sais qu’ils lui donneront envie d’accélérer le mouvement. Il me récompense (ou me torture) de la même façon. Millimètre par millimètre, il passe sa bouche de rêve sur le bout de mon sexe, palpitant avant de glisser finalement ses lèvres le long de ma verge. Doucement je le suce, attentif à chaque sensation, tout en le pompant d’avant en arrière.

Je savoure son goût charnel, son parfum de miel, son odeur si particulière, l’attache de ses couilles, sa façon de gémir quand j’effleure son anneau de mes doigts ou que je le suce un peu plus fort.

Lorsque je suis concentré ainsi sur chaque seconde, je réalise que c’est bien plus que de faire plaisir à Zhen et à moi, c’est bien plus que du sexe, je suis attentif. Le canapé sous mon corps, le son de la musique de Jazz. Le rythme de la respiration de Zhen semble s’accorder à la musique. La seule chose que j’oublie, c’est moi. Je pars, je m’oublie, je ne suis plus dans le jeu… jusqu’au moment ou Zhen y met les dents. Pas pour mordre, mais pour pincer, si légèrement que j’ai l’impression que je vais me mettre à pleurer. Cela ne ressemble à rien de ce qu’il fait d’habitude, a rien de ce que j’ai ressenti jusqu’à présent avec lui. Ses lèvres sont écartées, sa langue reste derrière ses dents, et il me travaille de haut en bas juste avec le tranchant de ses dents, juste l’extrémité. C’est comme d’être bercé entre les mâchoires d’un lion.

Et avec ses ruses bien à lui il me nomme, il m’appelle, sa voix roule sous mon sexe pendant qu’il me parle. « Suce-moi plus fort » me dit-il d’un murmure. « Suce-moi vraiment Nico ». Les vibrations de sa voix contre ma peau me font décoller encore plus, et je m’exécute. Ma bouche se referme, les parois de ma gorge se resserrent. Je suis un aspirateur. Je suis une machine à sucer. Je passe à la vitesse supérieure et fais aller et venir ma bouche, pour lui donner ce qu’il désire. Pour qui je me prends donc de le faire patienter ? de retenir son plaisir ? Lèvres, langue, bouche douce et humide, dur et doux, changeant au fur et à mesure que la lumière change, comme la musique, nous sommes en harmonie. Nous sommes le jazz. En parfaite synchronie, nous nous travaillons mutuellement. Sa bite avance plus profond dans ma gorge, et j’avale de mon mieux. Je veux l’aspirer jusqu’à le dévorer. Il fait écho à chaque émotion. Jusqu’à ce que j’oublie qui a initié quoi. Jusqu’à ce que j’oublie ou il commence et ou il finit. Puis l’un d’entre nous fait un nouveau geste, et nous suivons un autre rythme.

Ma main entoure la base de son sexe, le tenant serré pendant que je lèche le gland. Ses doigts pressé derrière mes couilles, m’excitant là ou il sait qu’une simple pression fait son effet magique, qui me donne envie de la baiser. Il me retourne et me baise avec force. C’est toujours comme ça, monter jusqu’à l’orgasme et redescendre doucement. Ma bouche est devenue une bête vorace, et je l’engloutis une fois de plus. Mais Zhen ne me laisse pas m’en sortir comme ça, il caresse et masse le dessous de mon gland du plat de sa langue, jusqu’à ce que je lâche prise et me laisse aller sur sa langue tellement que c’était fort et bon. C’est un jeu sans règles. Un jeu de garçons, on verra qui s’en sortira vainqueur.

Nicowat


Dernière édition par Admin le Lun 17 Sep - 19:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://gaykoala.skyrock.com/profil/
Admin
Admin
avatar

Masculin Balance Dragon
Messages : 1416
Date de naissance : 10/10/1952
Date d'inscription : 11/11/2008
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Belgique

MessageSujet: Re: Pipe à Deux   Sam 14 Fév - 15:02

Réponse
Conseiller Supprimer Message 3 sur 7 dans la discussion

De : <NOBR>nicowat45</NOBR> Envoyé : 27/02/2008 14:55

Sorry pour la mise en page.

Je ne parviens pas à faire une mise en page correct et encore moins d’envoyer des photos ou images. La distance (+12.000km) ou le contrôle des Chinois sur Internet sont probablement la cause. Je rentre la semaine prochaine en Belgique ( nation pour combien de temps encore ?)

Nicowat
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Réponse
Conseiller Supprimer Message 4 sur 7 dans la discussion

De : <NOBR>15Tony2</NOBR> Envoyé : 27/02/2008 15:31

Waaah, t'es en chine la, Nico ? C'est super ça !

Super aussi ton histoire, mais je pensais Zhen chinois et tu le dis... noir !?

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Réponse
Conseiller Supprimer Message 5 sur 7 dans la discussion

De : <NOBR>gaikoala</NOBR> Envoyé : 27/02/2008 16:13

Ah oui, Tony a raison, c'est super bien ton histoire, Nico !

Si tu comptes en écrire d'autres, tu pourras avoir ta page-perso si tu veux à ton retour ? Il te suffit de le dire.

Amitiés,
Gaikoala
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Réponse
Conseiller Supprimer Message 6 sur 7 dans la discussion

De : <NOBR>Volupte10</NOBR> Envoyé : 27/02/2008 18:54

Merci, Nico pour ce bo-récit plein de sensualité, de sensualité et de partage sans tabous .

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Réponse
Conseiller Supprimer Message 7 sur 7 dans la discussion

De : <NOBR>nicowat45</NOBR> Envoyé : 28/02/2008 23:11


Merci Tony,

Oui, tu as raison MON Zhen est Chinois et je suis en R.P.de Chine pour le moment, (encore 6 jours) . merci à toi car je voie que malgré la difficulté pour toi de squatté l’ordinateur de ton père, tu as lu mon message précédent. Pour mettre un peu de couleur dans mon récit, j’ai changer mon « Jaunes » en « Black ». Je ne le ferai plus à l’avenir, car cela trouble MES lecteurs. (sic : quel prétention ce Nico)

Bref blague appart je te souhaite aussi la bienvenu et espère pouvoir te lire.

Nico
Revenir en haut Aller en bas
http://gaykoala.skyrock.com/profil/
geronimo291



Masculin Gémeaux Chat
Messages : 3
Date de naissance : 29/05/1975
Date d'inscription : 13/07/2011
Age : 42

MessageSujet: Re: Pipe à Deux   Dim 19 Aoû - 20:02

Voilà un moment que je n'étais pas venu sur le forum, et je tombe direct sur un magnifique plein de sensualité.
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Masculin Balance Dragon
Messages : 1416
Date de naissance : 10/10/1952
Date d'inscription : 11/11/2008
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Belgique

MessageSujet: Re: Pipe à Deux   Lun 17 Sep - 19:24

Tu vois, geronimo, il y a de bonnes idées qui nous viennent, parfois : tu es venu, tu as lu et tu as aimé !

_______________________________________________________

Amitiés de Gaykoala ou Alexandre


Revenir en haut Aller en bas
http://gaykoala.skyrock.com/profil/
Admin
Admin
avatar

Masculin Balance Dragon
Messages : 1416
Date de naissance : 10/10/1952
Date d'inscription : 11/11/2008
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Belgique

MessageSujet: Re: Pipe à Deux   Lun 25 Mar - 16:42

Hello Nico, je vois que tu es passé, puisque tu as remis, une fois de plus, ton texte ?

Y a-t-il quelque chose de changé ? Je ne le vois pas, à première vue...
Peux-tu éclairer ma lanterne ?

Amitiés à toi,

Alexandre

_______________________________________________________

Amitiés de Gaykoala ou Alexandre


Revenir en haut Aller en bas
http://gaykoala.skyrock.com/profil/
nicowaterloo
membre émérite
membre émérite
avatar

Masculin Balance Chèvre
Messages : 93
Date de naissance : 13/10/1955
Date d'inscription : 19/11/2008
Age : 62
Localisation : Londres et Belgique Lasne Antibes

MessageSujet: Pipe a deux   Lun 25 Mar - 20:58

Bonjour Alexandre,,
Sorry j'ai fais une erreur de manipulation , je crois
J'ai copier le texte pour mettre sur mon blog Skyrock. Tu peu éventuellement effacée le doublon.
par contre je trouve qu'il n'y a plus de mouvements de lecture sur ce site ci ??
Pourrais -tu pas mettre pour les dates l'année aussi, car cela ne donne pas les nouvelles connexion .
merci et à te relire , j'ai télécharger via Kindle ton livre "Militaire ..."
superbe et amusant à lire , je regrette de n'avoir pas fait mon service militaire, je vais télécharger La dinguette, mais pas chez Amazone/kindle pour le moment.

Amitieux
Nico
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Masculin Balance Dragon
Messages : 1416
Date de naissance : 10/10/1952
Date d'inscription : 11/11/2008
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Belgique

MessageSujet: Re: Pipe à Deux   Mar 26 Mar - 11:20

Salut Nico,

C'est vrai que les mouvements ici deviennent plus rares, car les visiteurs ne "parlent" pas , ils se contentent de lire ! Dommage...
Mais je vois bien qu'il y a du mouvement quand même !

Merci de ton appréciation pour mon "Militaire, oui mais... gay !", qui a en effet un certain succès en e-book.

Quand à "La Diguette", je n'ai pas d'échos de l'éditeur pour le moment, il faudra que je demande, mais ça devrait plaire je pense. Merci pour tes mots sur facebook à ce propos, c'est gentil.
Il n'est pas téléchargeable, en effet, je préférais qu'il n'existe que dans la version papier celui-là... Mais ça changera peut-être dans l'avenir, qui sait ?

Bisous à toi, mon ami.
Alexandre

_______________________________________________________

Amitiés de Gaykoala ou Alexandre


Revenir en haut Aller en bas
http://gaykoala.skyrock.com/profil/
nicowaterloo
membre émérite
membre émérite
avatar

Masculin Balance Chèvre
Messages : 93
Date de naissance : 13/10/1955
Date d'inscription : 19/11/2008
Age : 62
Localisation : Londres et Belgique Lasne Antibes

MessageSujet: Re: Pipe à Deux   Mar 29 Juil - 18:03

Admin a écrit:
(De Nico, Waterloo)

Pipe à Deux

En position  de 69, Mathias  au-dessus et moi en dessous,  les mains errants au hasard des caresses, sexes et bouches, nous nous unissons en parfaite harmonie.  Le fait qu’il soit  noir  et moi blanc ajoute  au piment de la scène. Nous sommes comme les négatifs de photo, des images miroirs, des reflets à la surface de l’eau.

Souvent, nous ne prenons pas notre temps, dans les moments ou tout ce qui compte c’est la finalité de l’acte, jouir, éjaculer, puis s’effondrer. Dans ces moments-la, le romantisme s’efface et c’est  de la baise,  brutale,   bestiale,  de la pure baise  quoi. On fonce l’un dans l’autre de toutes nos forces, transpirants, les yeux clos, bouches ouvertes.

Aujourd’hui, dans cette lumière de fin d’après-midi, nous sommes amoureux, et y allons doucement. Je caresse la tête lisse et gonflée de sa bitte, avec mes lèvres, mouillées d’un simple coup de langue Je cajole la tête ronde, l’excitant de baisers glissant, dont je sais qu’ils lui donneront envie d’accélérer le mouvement. Il me récompense, ou me torture, de la même façon.  Millimètre par millimètre, il passe sa bouche  de rêve sur le bout de mon sexe, palpitant avant de glisser  finalement ses lèvres le long de ma verge. Doucement je le suce, attentif à chaque sensation, tout en le pompant d’avant en arrière.                                        

Je savoure son goût charnel, son parfum de miel, son odeur si particulière, l’attache de ses couilles, sa façon de gémir quand j’effleure son anneau de mes doigts ou que je le suce un peu plus fort.                                                                                                                      

Lorsque je suis concentré ainsi sur chaque seconde, je réalise que c’est bien plus que de faire plaisir à  Mathias  et à moi, c’est bien plus que du sexe,  je suis attentif. Le canapé sous mon corps, le son de la musique de Jazz. Le rythme de la respiration de Mathias  semble s’accorder à la musique.   La seule  chose que j’oublie, c’est moi. Je  pars, je m'envole, je m’oublie, je ne suis plus dans le jeu… jusqu’au moment ou Mathias y met les dents. Pas pour mordre, mais pour pincer, si légèrement que j’ai l’impression que je vais me mettre à chialer. Cela ne ressemble à rien de ce qu’il fait d’habitude, a rien de ce que j’ai ressenti jusqu’à présent avec lui. Ses lèvres sont écartées, sa langue reste derrière ses dents, et il me travaille de haut en bas  juste avec le tranchant de ses dents, juste l’extrémité.  C’est comme d’être  bercé entre les mâchoires d’un lion.                                                                                                                                  

Et avec ses ruses bien à lui  il me nomme, il m’appelle, sa voix roule  sous mon sexe pendant qu’il me  parle. « Suce-moi plus fort » me dit-il d’un murmure. «  Suce-moi vraiment Nico ». Les vibrations de sa voix contre ma peau  me font décoller encore  plus, et je  m’exécute. Ma bouche se referme, les parois de ma gorge se  resserrent. Je suis un aspirateur. Je suis une machine à sucer. Je passe à la vitesse supérieure  et fais aller et venir ma bouche, pour lui donner ce qu’il désire. Pour qui je me prends donc de le faire patienter ? de retenir son plaisir ?  Lèvres, langue, bouche douce et humide, dur et douce , changeant au fur et à mesure  que la lumière change, comme la musique, nous sommes en harmonie. Nous sommes le jazz.  En parfaite synchronie, nous nous travaillons mutuellement. Sa bite avance plus profond dans ma gorge, et j’avale de mon mieux. Je veux l’aspirer jusqu’à le dévorer. Il fait écho à chaque émotion. Jusqu’à ce que j’oublie qui a initié qui. Jusqu’à ce que j’oublie ou il commence et ou il finit. Puis l’un d’entre nous  fait un nouveau geste, et nous suivons un autre rythme.                                                

Ma main entoure la base de son sexe, le tenant serré pendant que je lèche le gland. Ses doigts pressé derrière mes couilles, m’excitant là ou il sait qu’une simple pression fait son effet magique, qui me donne envie de la baiser. Il me retourne et me baise avec force. C’est toujours comme ça, monter jusqu’à l’orgasme et redescendre doucement. Ma bouche est devenue une bête vorace, et je l’engloutis une fois de plus. Mais Mathias ne me laisse pas m’en sortir comme ça, il caresse et masse le dessous de mon gland du plat de sa langue, jusqu’à ce que je  lâche prise et me laisse aller  sur sa langue tellement que c’était fort et bon. C’est un jeu sans règles. Un jeu de garçons, on verra qui s’en sortira vainqueur.  

Nicowat
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pipe à Deux   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pipe à Deux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» porter deux bébés
» (79) LES DEUX SEVRES archives en ligne et Cadastre Napoléonien
» Vivre seule à deux
» La réunification des deux Normandie. Qu’en pensez-vous ?
» Purée aux deux pommes, reblochon et jambon croustillant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Histoires Gays :: Récits-
Sauter vers: