Histoires Gays

Nous écrivons pour vous des histoires gays, mais vous pouvez aussi écrire vous-même.Nous serons donc heureux d'échanger des histoires gays, et même d'autres si vous le voulez... Installez-vous, vous êtes chez vous !
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Si vous désirez lire nos histoires, inscrivez-vous donc, et vous pourrez le faire avec plaisir, car là, vous ne voyez qu'une partie du forum, ouverte à tous. Pour nous lire vraiment, il faut être MEMBRE... Gaikoala, et son équipe.

Partagez | 
 

 "Les faces cachées de la Résistance" 22

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Masculin Balance Dragon
Messages : 1416
Date de naissance : 10/10/1952
Date d'inscription : 11/11/2008
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Belgique

MessageSujet: "Les faces cachées de la Résistance" 22   Sam 14 Fév - 19:06

Dès le épart de Mathilde, Jean prend Marc dans ses bras et l'étreint en l'embrassant amoureusement, déboutonne fébrilement sa chemise.
Le garçon lui rend aussitôt cette privauté, dénoue la cravate de son aîné et ouvre sa liquette de luxe.

Torses nus, les deux hommes poursuivent leurs baisers et frottent leurs tétons les uns contre les autres, poils de Jean calinant la poitrine imberbe de Marc.
Naturellement, les mains ne tardent pas à palper les braguttes super-gonflées, à défaire les ceintures et entraîner la chute des pantalons.
Un instant séparés, les amants se dévêtent complètement et, enlacés, descendent à l'étage où se trouve le petit studio de l'adolescent.
Ils roulent sur le lit, éperdus d'amour et de sexe.

En 69, ils lèchent leurs hampes et couilles, le Lycéen se régalant des boules veloutées et imposantes de son oncle, lequel aspire avec délice les burnes rondes, fermes et lisses de son neveu.
Bien vite, ils partagent un long et double cunilinguisme, chacun sentant la rosette de l'autre vibrer et se dilater sous l'effet des succions.
Ils se doigtent aussi.

Peu après, le senior balbutie :
"Marc chéri, je te désire en moi. Je veux te recevoir comme Mathilde m'a accueilli Dimanche soir".
Eberlué, n'ayant jamais conçu qu'un mâle viril puisse implorer une sodomie passive, il craint d'être maladroit.
Mais Jean est déjà allongé sur le ventre, a passé un coussin sous lui et, écartant ses fesses à pleines mains, offre son cul velu.
Alors, le jeune homme se couche sur "Tonton" et plaque son gland au droit de l'anneau en attente de glaive.

Jean n'a jamais été sailli, mais il a tellement envie d'être enculé et fut si bien léché et fouillé digitalement par son cadet que les 18X4 de celui-ci progressent sans mal dans le canal intime.
Les deux hommes râlent de plaisir et de victoire lorsque les jolies boulettes viennent caresser les parois velues de la croupe envahie.
Revenir en haut Aller en bas
http://gaykoala.skyrock.com/profil/
 
"Les faces cachées de la Résistance" 22
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Histoires Gays :: "Les FACES CACHEES de la RESISTANCE"-
Sauter vers: