Histoires Gays

Nous écrivons pour vous des histoires gays, mais vous pouvez aussi écrire vous-même.Nous serons donc heureux d'échanger des histoires gays, et même d'autres si vous le voulez... Installez-vous, vous êtes chez vous !
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Si vous désirez lire nos histoires, inscrivez-vous donc, et vous pourrez le faire avec plaisir, car là, vous ne voyez qu'une partie du forum, ouverte à tous. Pour nous lire vraiment, il faut être MEMBRE... Gaikoala, et son équipe.

Partagez | 
 

 "La conversion de Luc" 17

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Masculin Balance Dragon
Messages : 1416
Date de naissance : 10/10/1952
Date d'inscription : 11/11/2008
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Belgique

MessageSujet: "La conversion de Luc" 17   Sam 14 Fév - 21:37

JOURNAL de PHILIPPE

"Les évènements auraient sans doute tourné différemment si le "petit félin" ne nous avait pas suivis dans la chambre.
Tenant toujours Luc par la main, je nous aurais probablement conduit vers le lit et nous aurions commencé à faire l'amour ou, plus exatement, je l'aurais fait à mon ami, puceau en la matière.
Chacun semblait le désirer, mais n'était ce pas précoce, risquer de créer un "blocage" de mon ami à un moment ou à un autre?.
Quoiqu'il en soit, je pense qu'il est mieux de laisser Luc progresser et réfléchir sur ce qu'il vient de connaitre pour la première fois : la nudité entre hommes accolés, des baisers dans le cou, des titillements de ses tétons, l'instant de la caresse d'un sexe bandé contre ses fesses.

Pour en revenir à la suite de notre soirée, nous avons regardé avec ravissement le chaton explorer la chambre et choisir un fauteuil pour s'y installer, nous regardant de ses beaux yeux verts.
Luc dit : "Philippe, nous pourrions le garder s'il est abandonné".
Sans songer comment nous le ferions en vivant séparément, mais avec la joie de constater que mon amoureux souhaitait ainsi manifester le désir d'une relation pérenne entre nous, je me suis empressé de répondre :
"Bien sûr, mon Luc, et nous l'appellerons Philuc.
Mais, pour l'heure, il a sans doute besoin d'un peu de lait".

Remettant mon slip et gagnant ma chambre, je me suis rhabillé et, rendu à la réception , enquis d'un petit bol de lait et des origines du minou.
Le Directeur de l'hôtel alla chercher le "nanan", m'encouragea à emporter le "mistigri" en m'annonçant qu'il venait d'une portée récente de la chatte des fermiers voisins, lesquels n'envisageaient aucunement de s'occuper des nouveaux-nés.

A mon retour dans sa chambre, Luc était toujours nu, couché sur le lit et le ventre comme, à son insu, je l'avais pris en photo ce matin, alors qu'il dormait encore.
Le spectacle de ce joli corps presque d'ado, de cette croupe avec merveilleuse chute de reins, me fit aussitôt triquer
Mais je fus attendri aussi par les jeux du "beau" et de la bête .... car Philuc s'amusait sur le "pieu" avec son nouveau Maître.

Luc me fit un signe du bras pour m'inviter à le rejoindre et, virant mes frusques, je me suis vite allongé contre lui, sur le ventre également.
Devant nos têtes, le chaton but sa lactance à petites gorgées, tandis que Luc et moi, nous nous donnions des baisers " à petites gorgées" eux aussi et que ma main de son côté caressait très doucement les globes de mon désirable compagnon.

Nous sommes restés ainsi plusieurs minutes, le temps pour Philuc d'achever sa dînette, puis de retourner sur le fauteuil pour s'y endormir.
Luc baillaet je me suis levé.
Sur sa propsition de rester dormir auprès de lui, j'ai caressé une joue de mon compagnon et rétorqué : "Pas ce soir, jeune amour, je crains de ne pas être sage et de précipiter dangereusement notre lien. Tu dois méditer encore et nous avons tout le tmps devant nous".

Me voila donc seul , mon cahier/journal ouvert sur mes cuisses avec le trépied de ma bite.
Je nage dans un certain bonheur et, ma phrase achevée, je vais très certainement sombrer dans un sommeil plein de rêves".
Revenir en haut Aller en bas
http://gaykoala.skyrock.com/profil/
Admin
Admin
avatar

Masculin Balance Dragon
Messages : 1416
Date de naissance : 10/10/1952
Date d'inscription : 11/11/2008
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Belgique

MessageSujet: Re: "La conversion de Luc" 17   Sam 14 Fév - 21:38

Réponse
Conseiller Supprimer Message 2 sur 2 dans la discussion

De : kovik4 Envoyé : 16/03/2008 9:33

j'adore tes histoires, mais celle-ci est d'un réalisme, d'un naturel, très touchant, je lis et relis chaque page.
je suis un vieux romantique et là, je découvre une belle histoire entre deux hommes avec les mots, les gestes de tous les jours.

Merci du rêve que tu mets en moi,

un ami sincère,
Kovik.
Revenir en haut Aller en bas
http://gaykoala.skyrock.com/profil/
 
"La conversion de Luc" 17
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Festival "Art et Déchirure" Rouen
» "le sang des vikings"
» "A Caen le vin". 5ème salon des vins naturels (14).
» Communique 01/2009 "Syndicat d’Amendis-Tanger"
» "Les Médiévales" de Crèvecoeur en Auge.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Histoires Gays :: "La CONVERSION de LUC"-
Sauter vers: