Histoires Gays

Nous écrivons pour vous des histoires gays, mais vous pouvez aussi écrire vous-même.Nous serons donc heureux d'échanger des histoires gays, et même d'autres si vous le voulez... Installez-vous, vous êtes chez vous !
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Si vous désirez lire nos histoires, inscrivez-vous donc, et vous pourrez le faire avec plaisir, car là, vous ne voyez qu'une partie du forum, ouverte à tous. Pour nous lire vraiment, il faut être MEMBRE... Gaikoala, et son équipe.

Partagez | 
 

 "La conversion de Luc" 29

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Masculin Balance Dragon
Messages : 1415
Date de naissance : 10/10/1952
Date d'inscription : 11/11/2008
Age : 64
Localisation : Bruxelles - Belgique

MessageSujet: "La conversion de Luc" 29   Sam 14 Fév - 21:56

JOURNAL de LUC

"A vrai dire, je n'étais pas tellement rassuré, ni libéré de tous mes tabous, lorsqu'hier en fin d'après-midi, Philippe est venu de rejoindre sur mon lit,
Mais il fut si doux, si tendre, si attentif à mes réactions, que je me suis rapidement abandonné à ses calins les plus osés,
que, décontracté peu à peu, j'ai ressenti de mieux en mieux les effets de ses adorables emprises.

Le jeu de ses doigts, de ses paumes, de ses lèvres et langue furent merveilleux.
Jamais une femme ne m'avait procuré un tel plaisir,
ne m'avait sucé avec autant de délicatesse,
n'avait entraîné ma jouissance avec une densité aussi grande,
ne m'avait avalé avec un si belle gourmandise.

Notre repas fut celui d'amoureux et moi, qui n'avais jamais pensé à un homme dans ma vie, je ne me suis pas du tout senti gêné par l'ambiance"fleur bleue" de notre dînette,
par l'union de nos mains libres sur la table,
par les bisous échangés entre les plats.

Plus tard, je ne suis plus contenté de ses calins,
j'ai voulu y répondre, être moins inactif..
J'ai désiré caresser le corps de mon ami et le sentir vibrer sous mes mains, ma bouche aussi
Et j'ai aimé, adoré même, le contact de ses tétons érigés entre mes lèvres,
la découverte de la fellation,
la vibration de sa queue dans mon palais,
les frissonnements de ses couilles mordillées,
le goût de sa mouille et celui de son foutre

Quel bonheur, ce matin de n'être plus seul,
de se savoir aimé dès le début du jour,
alors qu'il m'a fait monter sur lui, de constater comme mes fesses sont sensibles aux caresses de Philippe; de jouir avec lui queue contre queue, en nous embrassant !!!!

Depuis que je l'ai déposé devant chez lui, je ne pense qu'à le retrouver et
je lis, je relis, les SMS qu'il m'envoie en réponse aux miens.
J'ai hâte d'être à nouveau près de lui,
de me blottir dans ses bras,
d'avoir ainsi le sentiment d'être sécurisé par un homme apparemment fort et si adorablement sensuel, respectueux et attentionné.

Ce matin, je le sais, une page de ma vie est tournée : Je fais un adieu aux femmes et n'ai plus qu'un but sentimental : aimer Philippe le mieux et le plus durablement possibles.
Revenir en haut Aller en bas
http://gaykoala.skyrock.com/profil/
 
"La conversion de Luc" 29
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Festival "Art et Déchirure" Rouen
» "le sang des vikings"
» "A Caen le vin". 5ème salon des vins naturels (14).
» Communique 01/2009 "Syndicat d’Amendis-Tanger"
» "Les Médiévales" de Crèvecoeur en Auge.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Histoires Gays :: "La CONVERSION de LUC"-
Sauter vers: