Histoires Gays

Nous écrivons pour vous des histoires gays, mais vous pouvez aussi écrire vous-même.Nous serons donc heureux d'échanger des histoires gays, et même d'autres si vous le voulez... Installez-vous, vous êtes chez vous !
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Si vous désirez lire nos histoires, inscrivez-vous donc, et vous pourrez le faire avec plaisir, car là, vous ne voyez qu'une partie du forum, ouverte à tous. Pour nous lire vraiment, il faut être MEMBRE... Gaikoala, et son équipe.

Partagez | 
 

 "La conversion de Luc" 31

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Masculin Balance Dragon
Messages : 1416
Date de naissance : 10/10/1952
Date d'inscription : 11/11/2008
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Belgique

MessageSujet: "La conversion de Luc" 31   Sam 14 Fév - 21:58

Sous la langue experte de Philippe, l'anneau de LUC se dilata et vibra .... au point d'en faire gémir son propriétaire.
Puceau des hommes et puceau du cul, Luc n'avait jamais ressenti de tels bienfaits :
il ondula des hanches pour mieux en profiter et faire comprendre à Philippe, son "lapeur", que, loin d'être choqué par un cunilinguisme naguère tabou, il en était émerveillé.

Conformément au "plan baise" qu'il avait conçu pour initier son ami à la sodomie,
Philippe se mit à le sucer et le "travailler" doucement d'un, puis de deux doigts.
L'antre qui avait si bien réagi à la salive du Docteur en Psycologie, se montra souple , accueillante et soyeuse à souhait :
elle était manifestement prête à recevoir une bite.

Toutefois, Philippe n'osa pas se risquer dès à présent et, selon ses projets, voulut prouver à son "doigté" comme il était super-bon de se faire enculer.
Changeant de position, il s'accroupit au dessus du bassin de Luc,
passa un bras en arrière pour saisir la hampe de son amant,
s'en caressa les fesses, puis
l'enfonça lentement sans son trou.

Médusé, Luc se laissa faire.
Mais, dès que Philippe eût commencé à se déhancher, à monter et descendre le long du vit de son sodomisateur,
Luc pressa les mains sur les cuisses et hanches de son compagnon, donnant plus d'intensité à la lime, la scandant par ses râles.

Puis il branla Philippe au rythme de la défonce,
le fit juter sur son torse dans le même temps que, pour la première fois, il se vidait dans des entrailes anales ... masculines qui plus est

Rajustant les peignoirs qu'ils avaient seulement ouverts et soulevés, sans les quitter totalement,
Luc et Philippe allèrent faire un brin de toilette,
puis prirent leur apéritif traditionnel d'eau de noix du LUC (Var) et,
sous la lumière de chandelles, dînèrent en tête dans la petite salle à manger de Philippe.
Comme la veille au soir chez Luc, ils se tinrent la main libre durant le repas et échangèrent des "bisous" par-dessus la table.

Ils parlèrent de leurs activités professionnelles du jour, mais furent muets question sexe
Cependant, chacun savait bien qu'à l'isssue de la dînette, Luc et Philippe s'uniraient et que le premier offrirait sa chapelle à l'amour du second .
Revenir en haut Aller en bas
http://gaykoala.skyrock.com/profil/
 
"La conversion de Luc" 31
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Festival "Art et Déchirure" Rouen
» "le sang des vikings"
» "A Caen le vin". 5ème salon des vins naturels (14).
» Communique 01/2009 "Syndicat d’Amendis-Tanger"
» "Les Médiévales" de Crèvecoeur en Auge.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Histoires Gays :: "La CONVERSION de LUC"-
Sauter vers: