Histoires Gays

Nous écrivons pour vous des histoires gays, mais vous pouvez aussi écrire vous-même.Nous serons donc heureux d'échanger des histoires gays, et même d'autres si vous le voulez... Installez-vous, vous êtes chez vous !
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Si vous désirez lire nos histoires, inscrivez-vous donc, et vous pourrez le faire avec plaisir, car là, vous ne voyez qu'une partie du forum, ouverte à tous. Pour nous lire vraiment, il faut être MEMBRE... Gaikoala, et son équipe.

Partagez | 
 

 Mon Séjour en Côte d'Ivoire 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nicowaterloo
membre émérite
membre émérite
avatar

Masculin Balance Chèvre
Messages : 93
Date de naissance : 13/10/1955
Date d'inscription : 19/11/2008
Age : 61
Localisation : Londres et Belgique Lasne Antibes

MessageSujet: Mon Séjour en Côte d'Ivoire 1   Jeu 19 Fév - 11:57

Ma découverte  en Côte d'Ivoire

Après avoir terminé  ma rééducation et le retour à la vie grâce au bon et intime soin d'un Kiné (histoire plus tard)  et la fin de mes études  universitaire,  j'ai 25 ans et ai trouvé un job=évasion  dans une ONG en Côte d'Ivoire. Je suis parachuté prof.  de français et de math au cœur d l'Afrique  bien noire, dans le village M'Bahiakro au bord d'un petit fleuve, le N'zi. J'ai reçu comme habitation, une villa meublée, alignée dans une rangée de quatre autres, juste en face de l'école ou j'allais devoir tout apprendre. Nous n'étions pas plus de 8 "blancs" dans le village, ce qui n'était pas pour me déplaire. N'ayant encore rien possédé  jusque- là, j'étais tout à coup le nabab, équipé d'un vélo et d'un boy  du nom de Bakary. Il avait sa propre entrée derrière la maison et me surveillait de la cuisine pour devancer mes moindres désirs. Très vite je me suis habitué à sa présence. Le gêne de se faire servir n'a qu'un temps. J'aimais vivre dans une maison ouverte de la terrasse jusqu'à la cuisine, derrière, ou les  boys des voisins venaient souvent et riait avec Bakary.
L'inconvénient, nul ne pouvait passer devant ma maison sans me voir  et pour beaucoup, impoli de ne pas venir saluer le professeur.  Le soir les élèves profitaient de l'éclairage  public de la cour de l'école pour réviser leurs leçons, certains devant chez moi  et s'arrêtaient,  quand je me trouvai sur la terrasse. Ils faisaient avec la bouche  une sorte de toc-toc assez comique, genre "KôKô" et quand je levais la tête  ils me souhaitaient " Bonne nuit, Monsieur".
C'est ainsi que j'ai connu Mathias. Il habitait seul, derrière l'école, dans une hutte sordide avec juste une lampe à pétrole et l'eau d'un puits.  Au début je ne l'ai pas reconnu, il était un de mes élèves mais tellement petit et surtout très timide. Ce soir-là je le voyais sous un large chapeau de paille qui évoquait pour moi les paysans chinois, en short déchiré et avec en haut un semblant de chemise dont la couleur et la forme devait être d'avant son exportation vers l'Afrique. J'ai appris qu'il était du sud, venu là avec l'ancien Principal religieux, et resté sans défense sous le nouveau. Régulièrement il tremblait à cause des crises de paludisme. J'ai commencé à le soigner. Tous les soirs, je lui donnais sa dose de Nivaquine.

Les autres coopérants étaient soit marié soit  étaient des religieux. Pour les élèves l'internat n’existait pas et la plupart  venaient de loin. Ils habitaient soit chez l'habitant et étaient utiliser comme boy à tous faire. Moi j'étais seule dans une grande maison à trois chambres. J'avais envie de faire comme mon voisin qui hébergeait un malien. Dans mon esprit, c'était Mathias  et le soir même, quand il est passée pour me saluer, je lui ai demandé s'il ne voulait pas venir habiter chez moi, J'expliquai  comme pour m'excuser qu'on ne se gênerait pas, avec chacun  sa chambre. Il est venu le lendemain et j'ai prévenu Bakary dès le matin de  la venu de mon pensionnaire
Après le living/salle à manger /bureau  il y avait une première porte; la salle de bains (douche et un lavabo)  en face la chambre de Mathias et la suivante était ma chambre. Le matin, Mathias était levé avant moi et je l'entendais se doucher abondamment. L'après –midi après la sieste et après moi, il retournait sous la douche  ainsi que le soir avant de se couché.  Quand je dis qu'il  se lavait abondamment, c'est que son décrassage était énergique et le claquement des plaques mousseuses s'écrasant comme des bouses blanches sur le sol. Un "splash" clair qui m'arrachait à ma lecture et me nouait  l'estomac à l'idée de Mathias  nu à quelque mètres de moi, en train de se passer la main partout alors que l'isolement charnel dans lequel je vivais me rendait sensible à l'odeur chaude du savon sur sa peau. Le feu me prenait la tête, j'étais mal, et me suis levé pour coller l'œil au trou de serrure. IL était très prude, se promenant rarement torse nu dans la maison. Mais il est arrivé que, le soir, je l'épi, quand il était dans sa chambre et que Bakary était couché dans la hutte à coté de la maison.

Du trou de serrure, je le voyais de profil,  à sa table, juste en slip, assis devant un cahier qu'il ne regardait pas parce qu'il inspectait son sexe circoncis? Il examinait très soigneusement le gland gonflé moi l'œil baveux, j'essayais d'empêcher mon souffle de s'emballer  tandis que je malaxais mon pénis raide comme aux plus beaux jours. Là, je voyais son sexe qui semblait n'être pas encore trop raide et pourtant  déjà d'une taille comme je n'en avais jamais connu. Un beau sexe lourd et indolent dont il écartait le méat du bout de l'index comme pour un contrôle technique. Lui aussi soupirait, parce qu'à force d'examen, son outil durcissait vraiment. Je voyais cette barre qui partait du creux de ses cuisses ouvertes et dépassait le bord de la table. Je me tripotais, mais pas trop, de peur d'être obligé de quitter ce couloir, les mains pleines. Il s'est levé et parti  dans l'angle de la pièce ou se trouvait son lit. Il me tournait le dos. Je devinais qu'il se masturbait de façon de plus en plus fort. J'avais devant les yeux son dos superbe et le bombé des fesses à demi émergées de l'élastique du slip. Je n'en pouvais plus et lui non plus il allait jouir. J'ai reflué vivement vers ma chambre  ou je me suis activé, la tête  pleine de l'idée que nous faisions la même chose en même temps. Plus tard, le bruit de la douche me réveilla. A partir de là, Mathias est devenu pour moi une obsession.

Suite au N° 2


Dernière édition par nicowaterloo le Lun 21 Juil - 14:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Masculin Balance Dragon
Messages : 1415
Date de naissance : 10/10/1952
Date d'inscription : 11/11/2008
Age : 64
Localisation : Bruxelles - Belgique

MessageSujet: Re: Mon Séjour en Côte d'Ivoire 1   Dim 22 Fév - 23:51

Mmmmh, ça promet, lol !

Gaikoala
Revenir en haut Aller en bas
http://gaykoala.skyrock.com/profil/
slave2beat



Masculin Scorpion Tigre
Messages : 1
Date de naissance : 03/11/1974
Date d'inscription : 23/01/2011
Age : 42

MessageSujet: Re: Mon Séjour en Côte d'Ivoire 1   Mer 23 Nov - 16:36

mmmm j'ai déjà hâte de lire les suites
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Masculin Balance Dragon
Messages : 1415
Date de naissance : 10/10/1952
Date d'inscription : 11/11/2008
Age : 64
Localisation : Bruxelles - Belgique

MessageSujet: Re: Mon Séjour en Côte d'Ivoire 1   Ven 25 Nov - 0:25

Comme on te comprends, Slave !

Bisous d'Alexandre

_______________________________________________________

Amitiés de Gaykoala ou Alexandre


Revenir en haut Aller en bas
http://gaykoala.skyrock.com/profil/
alphatub



Messages : 3
Date d'inscription : 03/12/2009

MessageSujet: Re: Mon Séjour en Côte d'Ivoire 1   Mar 29 Nov - 19:23

Vraiment bien .. vivement la suite ..
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Masculin Balance Dragon
Messages : 1415
Date de naissance : 10/10/1952
Date d'inscription : 11/11/2008
Age : 64
Localisation : Bruxelles - Belgique

MessageSujet: Re: Mon Séjour en Côte d'Ivoire 1   Mer 30 Nov - 16:31

Suffit d'aller à l'épisode 2 les gars !

_______________________________________________________

Amitiés de Gaykoala ou Alexandre


Revenir en haut Aller en bas
http://gaykoala.skyrock.com/profil/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mon Séjour en Côte d'Ivoire 1   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mon Séjour en Côte d'Ivoire 1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La devinette du jour...
» Séjour linguistique / Cours de polonais en Pologne
» Rouen - Jour de marché par PISSARO
» Rions un peu avec humour du jour.
» 1 blague par jour du Père Noël ^^

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Histoires Gays :: Histoires de Nico-
Sauter vers: