Histoires Gays

Nous écrivons pour vous des histoires gays, mais vous pouvez aussi écrire vous-même.Nous serons donc heureux d'échanger des histoires gays, et même d'autres si vous le voulez... Installez-vous, vous êtes chez vous !
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Si vous désirez lire nos histoires, inscrivez-vous donc, et vous pourrez le faire avec plaisir, car là, vous ne voyez qu'une partie du forum, ouverte à tous. Pour nous lire vraiment, il faut être MEMBRE... Gaikoala, et son équipe.

Partagez | 
 

 Mon Séjour en Côte d'Ivoire 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nicowaterloo
membre émérite
membre émérite
avatar

Masculin Balance Chèvre
Messages : 93
Date de naissance : 13/10/1955
Date d'inscription : 19/11/2008
Age : 61
Localisation : Londres et Belgique Lasne Antibes

MessageSujet: Mon Séjour en Côte d'Ivoire 5   Ven 20 Fév - 0:20

Mon Séjour en Côte d'Ivoire 5

Nous avons passé Noël chaud dans le N’zi et un nouvel an en short. La rentrée et avec elle le retour de Mathias approchait. Eugène et moi au salon, écrasés de chaleur à l’heure de la sieste ; il ne partait pas et je ne faisait rien pour. Je lui ai proposé de rester pour discuter mais sous la clim. Il n’a pas dis NON. J’a tout fermé et nous sommes allés dans ma chambre. Nous nous sommes déshabillés jusqu’au slip. Puis allongés sous les draps, j’ai dit – excuse-moi, mais j’ai l’habitude de dormir nu. Tu peux faire pareil si tu veux. Et j’ai balancé mon slip par terre. Eugène tout naturellement a fait pareil .
Nous étions chacun sur le dos, côte à côte ,les bras croisés sous la tête. Je devinais le volume de son corps sous les draps avec la bosse du sexe entre les jambes ouvertes. J’ai commencé à bander mais ne m’embarrassait pas de cela. Tout en discutant, je me suis rapproché jusqu'à que nos flancs se touchent. Il n’a pas reculé ; Avec toi je me sens décontracté. Il tourna la tête vers moi en souriantet il a semblé ne pas remarquer le drap qui se soulevait en toile de tente de mon coté.
Par sympathie, j’ai posé ma main sur sa cuisse, son sexe pesait indifférent contre mon bras.. Nous avions la tête tournée vers le plafond, les yeux fermés. J’ai pris sa main, l’ai serrée, glissant mes doigts entre les siens, et il a répondu par une même pression ; Alors j’ai dit : je n’arrive pas à dormir sur le dos. Et lâchant sa main, je me suis tournée vers lui, un bras par-dessus son ventre, effleurant sont gland et collant mes genoux à sa cuisse. Essayant de masquer ma bandaison, mais elle est tombée contre sa main ouverte, qui se refermât sur mon pénis .
Nous restions immobiles sous le ronflement de la clim, tandis que ma bitte durcissant à l’extrème était tenu tendrement. J’ai laissé trainer le silence, puis ma main sur lui s’est promenée de sa poitrine aux abdominaux.
Tu es beau, j’ai toujours rêvé d’être musclé comme toi, lui dis –je. Mais vous êtes beau aussi, m’a-t-il dit vous êtes grand et bien formé ! moi je suis trop gros et j’aimerais être moins fort des cuisses, avoir de longues jambes, et moins de fesses. Il avait ce sourire tendre et complice que j’aime bien chez lui ; Là je ne sais comment c’est parti : nous nous sommes retrouvés collés l’un à l’autre, enlacés queue à queue. Sa bouche épaisse était là, je m »y suis plaqué ; son sexe aussi très présent, je l’ai cherché de la main. Il a ouvert les cuisses. Il bandait, un sexe moins long que celui de Mathias mais plus large et dur comme un fer à béton. Sa main est passée doucement sur mes fesses alors que mes lèvres se refermaient sur sa queue. Il a gémi, je me suis démené sur ce gros morceau de chair noire avec bonheur et gourmandise, ma salive coulant le long du fût agité de soubresauts. Quand il a largué son foutre dans ma bouche ; j’ai basculé pour passé sur lui, gigotant des fesses sur sa queue tandis qu’il serrait plus fort ses doigts autour de mon sexe dressé. Il m’a conduit sans plus attendre jusqu’au bout de la course ; je bondissais sur son bassin, cambré, pénétré au plus profond, offert, livré et j’ai joui en greulant toujours assis sur sa queue charnue. Lovés l’un contre l’autre nous avons sombré ensemble dans un sommeil réparateur.

Le lendemain Mathias revenait . Bakary préparait déjà le diner. Eugène discutait avec moi au salon et enfin Mathias est arrivé harassé et couvert de poussière de latérite Un grand sourire quand nous sommes allés vers lui, Bakary , Eugène et moi avec – Bonne arrivée Mathias. Bienvenue ! Il ne lâchait pas ses affaires et me dit- j’aimerais me laver d’abord. Tout le monde à rit et il à regagné sa chambres.
Plus tard je l’ai vu traverser le couloir nu vers la salle da bains Mon cœur a fait un bond et un chatouillis électrique a parcouru mes couilles. Un moment plus tard il est revenue, juste habillé d’un petit short, ce qui m’a étonné, car contrairement à Eugène, il ne se promenait jamais ainsi dans la maison.
Il m’offrit un cadeau de sa mère. C’était une grande pièce de tissu faite de bande étroites cousue ensemble. Tissage géométrique dégradés du blanc au noir, en forme de grand rectangle avec un trou pour la tête. A la manière des ponchos mexicains. Eh bien , je vais me laver aussi et puis je le mettrai.J’ai vite trouvé ça merveilleux. Grace à ce vêtement sommaire je pouvais me promener nu sans que personne n’y trouve à redire.. C’est rapidement devenu ma tenue d’intérieure.

Le soir même de son retour étant seule nous avons fermé la maison et de venir me rejoindre sur le canapé. En levant un bras pour l’attirer contre moi, j’offrais tout un coté nu, et son bras est venu se poser sur ma cuisse, son coude contre ma bitte déjà gonflée. lui ne portait rien sous le short , et comme il s’asseyait jambes ouvertes , sa bitte sortait en soulevant le tissus. Nous n’avons pas trainé là.
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Masculin Balance Dragon
Messages : 1415
Date de naissance : 10/10/1952
Date d'inscription : 11/11/2008
Age : 64
Localisation : Bruxelles - Belgique

MessageSujet: Re: Mon Séjour en Côte d'Ivoire 5   Lun 23 Fév - 0:17

Mmmh, quelle magnifique histoire ! On a très très envie qu'elle continue, là...
Tu ne vas pas nous laisser sur notre faim, Nico ?

Gaikoala
Revenir en haut Aller en bas
http://gaykoala.skyrock.com/profil/
Pierregyl



Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 1
Date de naissance : 27/05/1949
Date d'inscription : 29/05/2010
Age : 68

MessageSujet: Re: Mon Séjour en Côte d'Ivoire 5   Mar 6 Juil - 19:50

Admin a écrit:
Mmmh, quelle magnifique histoire ! On a très très envie qu'elle continue, là...
Tu ne vas pas nous laisser sur notre faim, Nico ?

Gaikoala
Revenir en haut Aller en bas
Tony15
Admin
avatar

Masculin Balance Chèvre
Messages : 440
Date de naissance : 07/10/1991
Date d'inscription : 12/11/2008
Age : 25
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Mon Séjour en Côte d'Ivoire 5   Sam 17 Juil - 16:37

Eh, Pierregyl, salut et bienvenue, mais dis-donc, faut pas avor peur de dire quelque chose hein : pas seulement citer. Remarques, c'est mieux que beaucoup d'autres qui disent rien du tout, lol !

_______________________________________________________
Bisous de votre ami Tony

Revenir en haut Aller en bas
http://antoine15.multiply.com/?edit_mode=true
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mon Séjour en Côte d'Ivoire 5   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mon Séjour en Côte d'Ivoire 5
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» visite du 8eme jour
» La devinette du jour...
» Séjour linguistique / Cours de polonais en Pologne
» Rouen - Jour de marché par PISSARO
» Rions un peu avec humour du jour.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Histoires Gays :: Histoires de Nico-
Sauter vers: