Histoires Gays

Nous écrivons pour vous des histoires gays, mais vous pouvez aussi écrire vous-même.Nous serons donc heureux d'échanger des histoires gays, et même d'autres si vous le voulez... Installez-vous, vous êtes chez vous !
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Si vous désirez lire nos histoires, inscrivez-vous donc, et vous pourrez le faire avec plaisir, car là, vous ne voyez qu'une partie du forum, ouverte à tous. Pour nous lire vraiment, il faut être MEMBRE... Gaikoala, et son équipe.

Partagez | 
 

 Vacances en Corse.2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nicowaterloo
membre émérite
membre émérite
avatar

Masculin Balance Chèvre
Messages : 93
Date de naissance : 13/10/1955
Date d'inscription : 19/11/2008
Age : 61
Localisation : Londres et Belgique Lasne Antibes

MessageSujet: Vacances en Corse.2   Ven 6 Mar - 16:45

Vacances en Corse.2

Evidemment, la mienne, pendant ce temps n’était pas restée inactive Je senti que je perdais pied, je ne pouvais plus détacher mon regard du jeune berger, qui exhibait fièrement son pénis rigide pointé vers le ciel. Voyant mon regard bloqué sur son membre, il s’en empara de la main droite et commença à le caresser sensuellement. J’avais le souffle court J’étais resté trop longtemps sans copuler avec un homme sauvage pour ne pas être pris de vertige devant un tel spectacle. Ce visage, ce corps, cette queue…. C’en était trop. Angelo du se rendre compte à quel point j’étais troublé et donc quelle devait être mes gouts. Il contourna le bassin pour venir se dresser juste au dessus de moi. En levant les yeux, je pouvais apercevoir au sommet de son entre jambes, ses testicules gonflés que surmontait sa queue épaisse. Angelo me regarda droit dans les yeux, puis il se baissa, pour s’assoir sur le bord. Ses jambes plongèrent dans l’eau tandis qu’il continuait de se caresser de la main droite. Je vis la main gauche se tendre vers moi et je devinai avec plaisir de ce qui allait se passer. Elle se posa sur ma nuque et avec force elle m’attira vers son entrejambe.

LA main droite baissa doucement sa queue rigide afin de la placer à hauteur de ma bouche. J’eus un éblouissement tandis que mes lèvres et ma langue caressaient le gland tumescent d’Angelo . Il y avait tellement longtemps que je n’avais pas eu de rapport sexuel avec un garçon de cette qualité.. Je m’étais contenté de rapports furtifs La queue que j’étais en train de lécher et de tenter d’avaler plus avant me promettait une jouissance indicible. Tandis que j’essayais de prendre son pénis en totalité dans ma gorge, Angelo m’encourageait en utilisant soit des mots tendre ou grossier. « Viens sort de l’eau « m’ordonna Angelo. Je sorti du bassin et mon berger m’appuya sur l’épaule pour me faire agenouiller. Puis il me tira la tête arrière afin que je lui présente bien ma bouche. Il s’installa à cheval juste au dessus de moi Il m’enfourna sa bitte entre les lèvres et dès que le gland dépassa mes lèvres et commença de s’enfoncer, je fus instantanément étouffé j’avais déjà pris par le passé des queues d’un tel acabit. C’était un défi physique auquel j’étais sensuellement très sensible. A vrai dire je me sentais d’avantage pénétré à l l’intérieur de moi-même par la bouche qu’entre les fesses. Ployant les genoux, Angelo, s’enfonçait en moi lentement puis remontait doucement, exactement comme il le fera en pénétrant mon cul. Il se pencha légèrement vers l’avant et ses doigts s’empara des pointes de mes seins. Un râle jouissif monta de ma gorge, à demi étouffé par l’épaisseur de la queue d’Angelo. Je crus qu’il allait jouir ainsi, et je me mis à prier pour que cela aille vite avant de me démettre la mâchoire.

Mais il avait d’autres intentions. Il se dégagea sans prévenir, recula d’un pas et m’appuya sur la nuque pour m’obliger à m’accroupir. Je compris aussitôt. Sure le coup je ne réagis pas autrement qu’en écartant docilement les fesses près à le recevoir. A peine eut-il introduit la tête de sa bitte, qu’une douleur aiguë me déchira le cul. Stop « tu es trop gros, j‘ai pas l’habitude de me donner à d’aussi vigoureux taureaux ». Il haussa simplement les épaules et dit :»Comme tu voudras » puis il se mit à son tour à quatre pattes et me lança « Dans ce cas, prends-moi »

Je fus surpris par ce revirement inattendu, mais ne perdis pas une minute, Je vins me placer derrière lui en position de le prendre. Je me penchai entre ses fesses puissantes et lisses et collai ma bouche à son trou. Ma langue m’informa que le passage avait déjà été pas mal utilisé. Je me régalai de lui réjouir le trou du cul avec d’abord un puis plusieurs doigts. Cette initiative reçut l’approbation enthousiaste du jeune berger. Il m’incita par quelques mots à ne pas me retenir et à me comporter avec lui comme un vandale avide de saccage. Je ne me fis pas répéter. Quand le gros de l’infanterie s’élança pour la victoire finale, plus rien ne lui résista. La puissance de la charge provoqua des cris de l’adversaire. Il jouissait un maximum. Un voile rouge se déploya devant mes yeux quand je sentis la semence monter brusquement dans ma bitte et inonder le ventre d’Angelo. Je fus saisi d’une telle excitation que je me mis à frapper des mains sur ses fesses. Avec une telle vigueur que seule l’intensité de notre orgasme rendit supportable pour mon Angelo.

Nous étions l’un et l’autre tellement repus de plaisir que je ne pus trouver la force de me dégager de lui. Quand il s’effondra sur le sol il m’entraina avec lui et nous restâmes collés pendant un moment. Enfin ma bitte gluante se dégagea de son orifice, je lâchai un nouveau cri de plaisir, qui était comme une petite mort.

Plus tard allongé sous un arbres pour la nuit en plein air je lui demanda : « Es tu marié ? » . il me répondis « Ouï je vais bientôt être père » C’était étrange , je ne l’avais pas imaginé comme l’un de ces hommes, marié qui se livrent discrètement au amours homosexuel quand leurs épouse a le dos tourné. Je lui demandai « ainsi tu es Bisexuel « ? Il me regarda choquée « je ne suis pas des ces hommes ! Toi non plus j’espère ! ». Je le regardai stupéfait. « Pourtant, ce que nous venons de faire, Angelo….. » , « cela n’a rien à voir, il s’agit de plaisir pure et simple , une pulsion animale qui nous traverse et contre laquelle nous ne pouvons nous défendre , moi je n’aime que les femmes, mais j’ai constaté que c’est avec des hommes que je parviens le plus aisément à atteindre un plaisir exceptionnel.. Vois- tu un homme comme moi, avec ma virilité, je n’éprouve aucun embarras envers les plaisir du sexe. J‘ai envi de tout faire avec d’autres hommes, et j’aime cela et toi aussi à ce j’ai pus voir, pour le reste les hommes ne m’intéressent pas. » J’étais ahuri de cette déclaration après qu’il m’avait donné son corps et cul. Il déclara « les femmes ont été conçues pour l’amour et les hommes pour le plaisir. Aux femmes je donne l’amour aux hommes je prends le plaisir. »

Je crus qu’après une sortie aussi inattendue et stupide, nous allions maintenant simplement dormir pour continuer le trekking du lendemain. Comment je faisais signe de me retourner pour dormir, Angelo se souleva et me dévoila une nouvelle érection. « J’ai encore envie de plaisir » , me dit-il « je ,craint de ne pas être dans un état pareil vu l’heure et les exploit passée cette après midi » Angelo haussa les épaules « qu’import tu as des doigts dont j’apprécie l’agilité dans mon anus « et sans hésiter il se rallongea sur le ventre , les cuisse écartées, les fesse offertes . N’ayant pas vraiment le choix mais quand même quelques excitations dans le bas du ventre, j’insinuai doucement d’abord le majeur puis très vite les quatre doigts. Angelo lâcha un soupir accompagné d’un « OUI » enthousiaste.

Fin
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Masculin Balance Dragon
Messages : 1415
Date de naissance : 10/10/1952
Date d'inscription : 11/11/2008
Age : 64
Localisation : Bruxelles - Belgique

MessageSujet: Re: Vacances en Corse.2   Mer 18 Mar - 0:31

Beh dis donc, chaud le berger !
J'espère une suite très vite... ?

Gaikoala
Revenir en haut Aller en bas
http://gaykoala.skyrock.com/profil/
 
Vacances en Corse.2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SÉMAPHORE - CAP CORSE (CORSE DU NORD)
» SÉMAPHORE - SAGRO (Haute-Corse)
» Corse : un adolescent tue toute sa famille
» ***Polyphonie Corse !***
» ballade en train en corse RAFFALLE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Histoires Gays :: Récits-
Sauter vers: