Histoires Gays

Nous écrivons pour vous des histoires gays, mais vous pouvez aussi écrire vous-même.Nous serons donc heureux d'échanger des histoires gays, et même d'autres si vous le voulez... Installez-vous, vous êtes chez vous !
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Si vous désirez lire nos histoires, inscrivez-vous donc, et vous pourrez le faire avec plaisir, car là, vous ne voyez qu'une partie du forum, ouverte à tous. Pour nous lire vraiment, il faut être MEMBRE... Gaikoala, et son équipe.

Partagez | 
 

 Mon voisin à Noël

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tony15
Admin
avatar

Masculin Balance Chèvre
Messages : 440
Date de naissance : 07/10/1991
Date d'inscription : 12/11/2008
Age : 25
Localisation : belgique

MessageSujet: Mon voisin à Noël   Lun 27 Juil - 18:40

Bon, c'est pas de saison, mais j'avais promis à Tonton Koala de m'y mettre. J'aime les histoires de Tonton, mais bon, faut bien se lancer une fois, non ? Alors j'y vais et je raconte ce qui m'est arrivé à l'époque, lendemain de Noël, quand mes parents étaient allés rendre visite à la famille : moi, j'avais réussi à me faire porter pâle pour cause de fatigue.

Tu parles ! J'étais pas plus fatigué qu'un autre, ma foi, mais je voulais voir un peu ce que notre nouveau voisin de palier avait dans l'idée... et peut-être ailleurs ?
Que je vous dise : ce mec n'arrêtait pas de me mater dans les escaliers, me faisant des sourires ou des clins d'yeux derrière le dos de mes parents...
L'autre jour, nous nous sommes retrouvés à deux dans l'ascenseur : là, je n'osais pas trop le regarder (mais si, j'suis timide quoi !), alors il m'a demandé "c'est quoi ton p'tit nom ?", "Tony", je lui ai répondu rougissant. "C'est bien joli", il m'a répondu. Puis comme on arrivait à notre étage (ben oui, on habite qu'au troisième quoi, ça va vite !), je me suis reculé pour le laisser passer, par politesse, surtout qu'il avait des courses en main, mais ça ne l'a pas empêché de me caresser le jeans à hauteur de la braguette, comme par hasard, en passant devant moi !
Et il me dit en passant : "tu viens chez moi quand tu veux boire un coca, ok ?", et j'ai répondu "ok" sans réfléchir !
Là-dessus, il est rentré chez lui en me faisant encore un clin d'oeil...

Depuis ce jour-là, je ne tenais plus dans mon calebar, et il me semblait que ce beau mec, qui devait pas être bien loin aussi vieux que mon père, me faisait plus d'effet que je ne voulais me l'avouer.

Le lendemain de Noêl donc, je suis allé sonner à sa porte, ne sachant trop comment l'aborder, mais je me suis dit qu'il m'avait invité après tout, non ? Donc, j'irais un peu le provoquer quoi !
Il m'ouvrit la porte et eut l'air un peu étonné de me voir, mais tout de suite son visage s'éclaira et il m'invita à rentrer chez lui en s'éffaçant et tenant largement la porte ouverte, me disant : "Entre donc, mon cher Tony : tu es le très bienvenu".

J'entrai donc, constatant seulement alors qu'il était en peignoir, sortant sans doute de sa douche, et lui dit : "oh, excusez-moi, je vous dérange peut-être ? Vous vous prépariez à partir ?".
"Non, pas du tout, me dit-il, je sors de ma douche car j'ai fait la fête cette nuit et suis rentré tard. Là, j'allais prendre un café ! Tu en veux ?". "Je préférerais le coca que vous m'avez proposé l'autre jour...", et je sentis que je rougissais à nouveau, grrr !
"D'accord ! me dit-il, je vais te préparer un petit coca avec glaçon et un soupçon de vodka : tu vas voir comme c'est bon !". "Euh, vous savez, je ne bois jamais d'alcool..." ai-je répondu, mais il était déjà parti vers la cuisine et je me mis à tourner dans son salon, n'osant m'asseoir.

Quant il revint, il me dit de m'asseoir en me désignant le divan, tandis qu'il se laissait tomber dans un large club en face de moi après m'avoir servi mon verre et il buvait son café fumant à petits coups, tout en bavardant. Mais je vais pas vous dire toute les banalités par lesquelles nous sommes passés, par contre, ses gestes valent la peine d'être racontés car il s'est arrangé (il l'a fait exprès, j'en suis sûr !) pour que son peignoir s'entrouvre...
Comme il avait les jambes écartées, je pu voir qu'il n'avait pas de calbar, et qu'une longue queue s'allongait sur le bord du fauteuil, me mettant mal à l'aise car je n'arrivais que difficilement à en détacher mon regard !
Je suppose que mon voisin n'attendait que de voir le résultat de son petit manège car je me tortillais sur mon divan, ne sachant plus où me mettre, sentant mes joues passer au rouge vif, aidées en cela par l'alcool que contenait mon verre...
De plus, je sentais que mon jeans se gonflait dangereusement sur le devant et que cela devait se voir comme le nez au milieu de la figure !
D'ailleurs, mon voisin, plus malin que je ne croyais encore, s'arrangea pour me faire lever en me demandant si je pouvais lui passer le sucrier qu'il avait posé près de mon verre "par mégarde", au lieu de le mettre près de sa tasse. Vous voyez le genre ? Malin le mec ! Me voilà obligé de me lever, tout rouge, restant un peu plié pour ne pas faire voir combien je bandais, et lui tendant le sucrier. Mais lui, faisant semblant d'avoir peur de renverser sa tasse, ne m'aidait pas beaucoup, ce qui m'obligea à avancer encore, les yeux rivés sur son engin qui semblait gonfler, lui aussi depuis tout à l'heure...
J'étais à présent coincé entre le bout de la table de salon et mon voisin dont le peignoir ne cachait plus grand chose, mon jeans bandé à hauteur des yeux de celui-ci !

Si j'avais été plus expérimenté, j'aurais compris le traquenard dans lequel j'étais tombé, mais l'alcool me troublait l'esprit sans doute, et je trébuchai bêtement sur un de ses pieds et manquai de renverser sa tasse en lui tombant presque dans les bras !
Il posa vivement sa tasse et m'attrapa "au vol", m'asseyant sur ses genoux, toujours comme par hasard, tandis que j'étais pris d'un fou rire que je ne savais plus retenir...

Il en profita pour me prendre le sucrier, le déposer près de sa tasse sur un guéridon près de lui et m'attrapa par le cou d'un côté, son autre main me caressant la bosse, ce dont je ne me rendis même pas compte tout de suite !

.../...

Revenir en haut Aller en bas
http://antoine15.multiply.com/?edit_mode=true
Tony15
Admin
avatar

Masculin Balance Chèvre
Messages : 440
Date de naissance : 07/10/1991
Date d'inscription : 12/11/2008
Age : 25
Localisation : belgique

MessageSujet: Mon voisin à Noël (suite 1)   Lun 27 Juil - 18:43


Que je vous raconte la suite...

J'étais donc tombé sur les genoux du bonhomme, dont je ne savais toujours pas le nom, figurez-vous, alors que j'étais en train de rire aux éclats dans ses bras !
Je sentis à peine qu'il me soulevait et me déposait délicatement sur le divan, où il s'attaqua doucement à la ceinture de mon jeans, déboutonnant ensuite prestement celui-ci...

Là, je sentis que mon jeans glissait doucement sous mes fesses, mais il était déjà trop tard pour protester car ma tige bien bandée gonflait tellement mon slip que celui-ci était tendu comme une voile de bateau !
Mon cher voisin n'en fit qu'une bouchée... et mon rire s'arrêta net, tellement je fus surpris de la chose. Il ne fallut qu'un instant de plus pour que mon slip suive le chemin de mon froc et que ma queue toute entière soit hapée par une bouche chaude et gourmande, ce qui me fit pousser un soupir de satisfaction, je crois bien !
Encouragé, mon voisin se mis à me pomper doucement, tandis que je gémissais de plaisir, les yeux fermés. Je sentis alors sa queue frôler ma main qui pendait et je la saisis pour la branler doucement. Dieu, quel engin ! Il devait bien faire dans les 20 cms, tandis que je me contentais d'un petit 17 assez fin. Sa queue à lui était plus grosse aussi, mais pas énorme pourtant comme j'aurais pu le craindre...

Bon, vous allez me demander si c'était la "première fois" avec un gars ?
Je dois bien vous répondre non, car j'avais déjà découvert ce genre de plaisir avec mon cousin Artur en camping (quoi ? oui oui, je vous raconterez une autre fois, c'est promis !), et donc je savais ce que c'était que d'être sucé et même de sucer moi-même.

Comme le divan était plutôt étroit, mon voisin, sentant sans doute que j'étais prêt à aller plus loin, m'entraîna rapidement vers sa chambre où un grand lit nous accueilli après qu'il eu achevé de me désaper.
Nus tous les deux à présent, je sentis la douceur d'être dans les bras d'un homme très poilu, moi qui suis assez imberbe encore, sauf dans la zone pubienne, évidement. Qu'il était donc doux, mon premier "bear" !

Mon voisin me dit s'appeler Grégoire, me précisant que ses copains l'appelaient simplement "Gré", ce qui m'amusa un peu et me fit rire à nouveau, à son grand contentement car il adorait mon rire, me disait-il.
Gré me demanda alors de l'escalader et de prendre la position de 69 au-dessus de lui, ce que je fis sans problème, déjà habitué à cela avec Artur...
Aaaah, je savais gré à Gré de me sucer aussi bien (je devais la faire celle-là !), et bientôt je dus le freiner, sous peine de jouir trop vite : il me laissa donc le sucer tandis qu'il me caressait avec art, me demandant doucement si j'avais déjà "été pris par derrière ?"...
Je dois avouer qu'Artur et moi avions déjà essayé ça aussi, mais si moi j'avais réussi à investir la caverne d'Artur et y jouir avec beaucoup de plaisir, Artur n'était pas arrivé à rentrer dans mon cul étroit car j'avais un peu peur et nous n'avions pas de lubrifiant.

Quand Gré me demanda cela, je lui expliquai donc mon appréhension, mais il me rassura, disant qu'il avait une pommade "spéciale pour débutants", car elle anesthésiait un peu l'entrée, ce qui me rassura. Mais il me proposa de commencer le premier et tandis que j'enfilai une capote qu'il me tendait, il s'enduisit l'anus d'un gel, puis me tendit son cul en se tenant à quatre pattes, ce qui me rendit la tâche facile car je rentrai là "comme dans du beurre", comme on dit et j'en profitai pour faire de longs vas-et-viens très agréables, ne voulant pas venir trop vite et espérant faire jouir aussi mon compagnon. Celui-ci m'encourageait gentiment, gémissant comme si réellement je lui apportais une grande jouissance...
J'étais complètement dégrisé à présent et profitai pleinement de ce cul offert, beau et bien rebondi, poilu comme il l'était de partout, mes couilles se caressant à lui chaque fois qu'elles cognaient ses fesses, jusqu'à ce que je sentis que j'allais jouir, ce que je dis à Gré qui m'encouragea à accélérer et à me donner bien à fond à chaque coup, ce que je fis pour mon plus grand plaisir ainsi décuplé. Je vins alors dans un grand cri de jouissance, auquel répondit mon compagnon, et je fis encore quelques mouvements lents et profonds, giclant à chaque fois.
Gré alors me retint dans ses fesses de ses larges mains qui englobaient les miennes pour me garder en lui jusqu'à ce que je débande, me disait-il...

Ces derniers instants furent divins, je vous jure, et quand enfin j'enlevai la capote, ce fut pour être léché par Gré, ce qui me réveilla la queue presque aussitôt, me faisant revenir en érection !
Mon compagnon me demanda alors doucement, après un baiser profond, si j'étais prêt à essayer de me faire prendre par lui, ce à quoi je répondis bravement par l'affirmative...

.../...
Revenir en haut Aller en bas
http://antoine15.multiply.com/?edit_mode=true
Tony15
Admin
avatar

Masculin Balance Chèvre
Messages : 440
Date de naissance : 07/10/1991
Date d'inscription : 12/11/2008
Age : 25
Localisation : belgique

MessageSujet: Mon voisin à Noël (suite 2)   Lun 27 Juil - 18:46


Je poursuis donc mon histoire...

Gré m'avait donc demandé si, à mon tour, j'allais me laisser enculer par lui après que je l'eus rempli de ma sève, et j'avais répondu "oui". Il n'avait pas une queue plus grosse qu'Artur, mon cousin avec qui j'avais essayé sans y arriver, mais il m'avait promis une "pommade miracle", alors on allait bien voir.

Après m'avoir réveillé la queue en me suçant et léchant, Gré s'attaqua à mon petit trou avec sa langue, et c'était bien agréable...
Cette langue me léchait profondément, et c'était là une chose que je ne connaissais pas : il me disait qu'il me faisait "feuille de rose", et je trouvais ça marrant, et je riais à nouveau.
Gré devait aimer lécher mon cul car il y allait à présent profond avec sa langue, et j'avais l'impression que mon anus s'ouvrait sous ses coups de langue, tellement c'était bon.

Il me dit alors qu'il lui semblait bien que j'étais prêt, et il m'étendit un gel épais, y allant profondément avec un doigt que je sentais à peine, puis deux, sans que cela me fit mal...
Il enfila alors une capote, puis m'ayant mis à quatre pattes, il se présenta à mon trou de balle ainsi préparé et poussa doucement. Je sentis bien une résistance légère de mon trou, mais Gré y allait par petits vas et vient de très peu de poussée, et je sentis à un moment que son gland passait comme un cap, et il put aller plus profond.
Il me demandait toutes les 3 secondes : "ca va ?", et moi je répondais chaque fois, "oui, vas-y, ça fait pas mal...", même si, à un moment ça avait été un tout petit peu douloureux, mais il me disait aussi,: "détends-toi, ça va aller, tu verras...", tout en poussant doucement.

Après quelques minutes de cet exercice, j'eus bien l'impression de le sentir loin en moi, et ses couilles vinrent cogner mon cul : c'était gagné !
A partir de là, Grégoire avanca et recula en cadence très douce, me demandant souvent si ça allait, et comme le lui disait oui à chaque fois, cela l'encourageait.
A un moment donné, il me proposa de changer de position et se retira doucement, me faisant retourner sur le dos, avec un coussin sous les reins, puis il mit mes jambes, bien écartées, sur ses bras et présenta à nouveau son dard à mon trou de balle, pour l'y glisser assez facilement dès que le gland fut passé !

Ensuite, ce fut très bon pour tous les deux, car sa douceur et ses longs vas et vient commençaient à me plaire vraiment, et quand il me branla en plus, ce fut super !...

Nous avons continué comme ça un bon moment, dans la douceur, mais à un certain moment je sentis qu'il allait venir et je l'encourageai à y aller plus fort : il se mit alors à me pomper plus vigoureusement et soudain, dans un cri, il lâcha sa purée dans le ballonet chargé de la récolter, mais je sentis son engin vibrer en moi comme jamais et jouir bien au fond de moi, ce que je trouvai bien bon !
Du coup, comme il avait un peu lâché ma branlette, il m'acheva là et je vins quand il était encore en moi : c'était super !

Après un moment, Grég se retira doucement et enleva la capote, s'essuyant à un linge qu'il semblait avoir là tout exprès, m'essuyant également.
Moi, j'avais eu tellement bon que j'étais crevé, mais quand Gré vint se coucher près de moi, m'embrassant et me léchant, je trouvai cette tendresse bien bonne.
Son poil de nounours me chatouillait agréablement...

Dieu que ce fut une bonne après-midi !

Nous avons ensuite prise une douche ensemble, ce qui était aussi assez nouveau pour moi, et il me sécha avec tendresse, réussissant à me faire bander à nouveau, ce qui lui fit dire que j'étais bien vaillant, et nous avons ri.
Il me prépara alors un nouveau coca, mais avec un peu moins de vodka, car je ne voulais pas être pompette pour quand mes parents rentreraient !...

Bien sûr, nous nous sommes promis de nous revoir...
Si ça arrive, je ne manquerai pas de vous raconter nos aventures !

Bisous, je vous laisse car... je bande à nouveau en y repensant ! Misère...
Tony
Revenir en haut Aller en bas
http://antoine15.multiply.com/?edit_mode=true
Admin
Admin
avatar

Masculin Balance Dragon
Messages : 1415
Date de naissance : 10/10/1952
Date d'inscription : 11/11/2008
Age : 64
Localisation : Bruxelles - Belgique

MessageSujet: Re: Mon voisin à Noël   Mer 29 Juil - 23:22

Beh mon coquin, quand tu t'y mets, c'est du sérieux !
Cette histoire est très bien écrite et très agréable à lire. Continues dans cette voie.

Bisous de Tonton Koala
bounce
Revenir en haut Aller en bas
http://gaykoala.skyrock.com/profil/
Tony15
Admin
avatar

Masculin Balance Chèvre
Messages : 440
Date de naissance : 07/10/1991
Date d'inscription : 12/11/2008
Age : 25
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Mon voisin à Noël   Sam 5 Sep - 14:59

C'est vrai, tu as aimé Tonton ? Chouette alors !
Je crois que je vais me mettre à écrire d'autres bons souvenirs, comme ms débuts avec mon cousin Artur, par exemple, non ?
Mais j'étais très jeune, 12 ans environ, c'est rien ? Après tout, on l'a fait quoi : c lui qui m'a tout appris les débuts, lol !

Allez, bises de Tony
Revenir en haut Aller en bas
http://antoine15.multiply.com/?edit_mode=true
Admin
Admin
avatar

Masculin Balance Dragon
Messages : 1415
Date de naissance : 10/10/1952
Date d'inscription : 11/11/2008
Age : 64
Localisation : Bruxelles - Belgique

MessageSujet: Re: Mon voisin à Noël   Mar 8 Sep - 22:10

Salut Tony,

Faudrait pas que tes histoires soient trop jeunes quand même et friser la pédophilie hein ?
Mais bon, si ce sont tes propres souvenirs d'adolescence, je suppose qu'il n'y aura pas de problème.

Bonne écriture et bisous à toi,
Tonton Koala



Dernière édition par Admin le Mar 9 Fév - 20:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://gaykoala.skyrock.com/profil/
Tony15
Admin
avatar

Masculin Balance Chèvre
Messages : 440
Date de naissance : 07/10/1991
Date d'inscription : 12/11/2008
Age : 25
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Mon voisin à Noël   Mar 29 Sep - 21:40

Ok, Tonton, je prépare, je prépare...
Mais j'ai beaucoup à faire en ce moment : te raconterai en privé !

Bisous de Tony
Revenir en haut Aller en bas
http://antoine15.multiply.com/?edit_mode=true
thomas_62000



Masculin Sagittaire Chèvre
Messages : 9
Date de naissance : 06/12/1991
Date d'inscription : 07/02/2010
Age : 25

MessageSujet: Re: Mon voisin à Noël   Mar 9 Fév - 8:17

ouas Tony, super ton souvenir
moi si j'avais au moins un voisin comme cela , ce serait le pied. Embarassed

Bisous
Tom.
Revenir en haut Aller en bas
Tony15
Admin
avatar

Masculin Balance Chèvre
Messages : 440
Date de naissance : 07/10/1991
Date d'inscription : 12/11/2008
Age : 25
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Mon voisin à Noël   Lun 23 Mai - 10:13

hihihi, Tom, veut bien être ton "voisin" d'une nuit moi ?!

Si je viens un jour à Paris, lol...
Bisous de Tony

_______________________________________________________
Bisous de votre ami Tony

Revenir en haut Aller en bas
http://antoine15.multiply.com/?edit_mode=true
colaps
membre émérite
membre émérite


Masculin Cancer Singe
Messages : 109
Date de naissance : 10/07/1956
Date d'inscription : 17/11/2008
Age : 61
Localisation : belgique

MessageSujet: mon voisin à Noël   Jeu 2 Juin - 10:15

Hello t' as bien de la chance d' avoir un voisin aussi entreprenant haha
j' ais bien aimé mais tes aventures seront surement courtes sachant que tu es avec Arthur mais cela n' empêche en rien d' écrire des fictions!
au plaisir de te lire
bizous
colaps
Revenir en haut Aller en bas
Tony15
Admin
avatar

Masculin Balance Chèvre
Messages : 440
Date de naissance : 07/10/1991
Date d'inscription : 12/11/2008
Age : 25
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Mon voisin à Noël   Jeu 2 Juin - 13:13

fictions, fictions... j'habite pas avec Artur, quand même ! Et puis, il est pas jaloux et moi non plus !
Donc, Colaps, mon voisin existe bien et l'aventure aussi ! (bon, ok, j'en ai un peu remis, lol, mais quoi, tu fais sûrement pareil, non ?!)

Ceci dit, un p'tit voyage à Paris... pourquoi pas ?
Bisous de Tony à tous.

_______________________________________________________
Bisous de votre ami Tony

Revenir en haut Aller en bas
http://antoine15.multiply.com/?edit_mode=true
Philippeloup

avatar

Masculin Bélier Rat
Messages : 24
Date de naissance : 26/03/1960
Date d'inscription : 21/11/2016
Age : 57

MessageSujet: Re: Mon voisin à Noël   Lun 21 Nov - 16:15

C'est la première histoire que j'ai lu sur ce forum et quel bonheur.

Félicitation pour cette histoire magnifique. J'adore
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Masculin Balance Dragon
Messages : 1415
Date de naissance : 10/10/1952
Date d'inscription : 11/11/2008
Age : 64
Localisation : Bruxelles - Belgique

MessageSujet: Re: Mon voisin à Noël   Lun 21 Nov - 17:28

Bien heureux que tu aies aimé, Philippe !

Notre ami Tony sera content s'il passe, mais il se fait de plus en plus rare depuis qu'il est à l'Université...

_______________________________________________________

Amitiés de Gaykoala ou Alexandre


Revenir en haut Aller en bas
http://gaykoala.skyrock.com/profil/
Philippeloup

avatar

Masculin Bélier Rat
Messages : 24
Date de naissance : 26/03/1960
Date d'inscription : 21/11/2016
Age : 57

MessageSujet: Re: Mon voisin à Noël   Lun 21 Nov - 18:40

Eh oui je comprends qu'avec l'université le temps libre diminue d'autant Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mon voisin à Noël   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mon voisin à Noël
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jeu : le voisin du dessus
» Obligée de démolir sa maison car elle fait de l'ombre a sa voisin
» ○ MON VOISIN DU DESSUS.
» ○ NOMBRE DE MESSAGES DU VOISIN DU DESSUS.
» ☆ le voisin du dessus.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Histoires Gays :: "Mon voisin à Noël"-
Sauter vers: