Histoires Gays

Nous écrivons pour vous des histoires gays, mais vous pouvez aussi écrire vous-même.Nous serons donc heureux d'échanger des histoires gays, et même d'autres si vous le voulez... Installez-vous, vous êtes chez vous !
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Si vous désirez lire nos histoires, inscrivez-vous donc, et vous pourrez le faire avec plaisir, car là, vous ne voyez qu'une partie du forum, ouverte à tous. Pour nous lire vraiment, il faut être MEMBRE... Gaikoala, et son équipe.

Partagez | 
 

 Chapitre 9 - Pierre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Masculin Balance Dragon
Messages : 1415
Date de naissance : 10/10/1952
Date d'inscription : 11/11/2008
Age : 64
Localisation : Bruxelles - Belgique

MessageSujet: Chapitre 9 - Pierre   Jeu 3 Sep - 23:14

Chapitre 9 - Pierre


Yves et Pierre se sont donc rendus dans la cabane du jardin, comme d'habitude, et Ray lui dit qu'il est heureux de le revoir et lui demande de raconter son séjour.

Pierre ne se prive pas et raconte en détail son camp, y compris le vécu avec Eric et même Gérard, espérant les rendre un peu jaloux, mais les regards que se lancent Yves et Ray semblent lui dire : « nous aussi, nous en avons bien profité ! »...

Pierre demande alors :

- Et vous deux, vous avez... profité de mon absence pour vous connaître un peu mieux sans doute ? ».
- Sincèrement, oui Pierre... répond Ray après une hésitation. Tu connais ton cousin : il est difficile de lui résister !
- Ca c'est vrai ! sourit Pierre, tandis que Yves bourre de coups de poings les côtes de Ray.
- Vous êtes méchants, tous les deux ! rit-il.
- Mais pas du tout ! se défend Ray. Tu sais ce que tu veux... et comment l'obtenir, voilà tout.
- Mmmmh, tu ne t'en es pas plains, tout de même ? sussure Yves.
- C'est vrai, je l'avoue...
- Dites-donc, tous les deux ! Y a-t-il encore place pour moi dans tout cela ? maugrée Pierre, bougon.
- Mais oui, rassures-toi mon Pierre, lui répond Yves tout sourire : on s'occupera de toi tous les deux !
- Waw ! Je demande à voir ça !
- Tu ne perds rien pour attendre, mon bonhomme ! lui répond Ray avec un clin d'oeil complice.


Pas plus tard que le lendemain donc, Pierre et Yves sont autorisés à dormir ensemble dans la cabane, ce que préfère la maman d'Yves, plus rassurée ainsi qu'avec le seul chat pour compagnon... comme elle le croit !

Pourtant, la nuit dernière, Pierre n'était pas encore là car c'était sa première nuit après le camp, et ses parents avaient préféré qu'il dorme chez lui pour raconter un peu ses vacances. Bien sûr, Yves et Ray en avaient profité pour s'aimer une fois encore à eux deux, et avaient passé une nuit pleine de tendresse.
Malgré cela, Ray, dans son for intérieur, était heureux du retour de Pierre car il avait peur de son propre attachement à Yves et voulait voir ce qui se passerait en trio...

Là, cette nuit, il allait savoir si les garçons allaient se chamailler pour l'avoir, ou au contraire le... partager en quelque sorte ?

Quand ils étaient arrivés, il était étendu sur le lit, le chat lui tenant compagnie et ronronnant contre lui qui le « gratouillait » derrière la tête.

- Waw, le chat ! fit Pierre étonné de le voir ainsi si familier.
- Oui, dit Yves, il s'est habitué à nous tout à fait à présent, et nous l'avons baptisé « Collier »...
- Ah oui, ça lui va bien avec ses poils blancs autour du cou et le reste noir, sauf ses pattes ! Tu aurais pu dire aussi « Godasses » ou « Chaussons », lol !
- Moques-toi !  Sans lui, Ray aurait été pris par les policiers, l'autre jour !
- C'est vrai ?

Et Yves raconte à Pierre, stupéfait, les « exploits » de Collier, sauveur de leur ami qu'il a vraiment pris en amitié.

Mais il est bientôt temps de dormir, et après avoir donné à manger au chat, ils se concertent pour savoir comment ils dormiront. Pour éviter une dispute des cousins, Ray propose tout de suite de « dormir à trois, pourquoi pas ? », idée vite acceptée avec enthousiasme par les deux garçons.

Aussitôt dit, aussitôt fait : tous trois se déshabillent sans plus tarder, la lampe mise en veilleuse, et Ray se couche au milieu des cousins, bien entouré ma foi !...

Le chat, ne trouvant plus là sa place, est remonté comme pour faire la garde.

Ray, sachant que les cousins ne sauront comment se comporter, caresse les deux corps à sa gauche et à sa droite, et aussitôt des mains lui répondent, le caressant à leur tour, se cognant même, ce qui fait rire les garçons : « ça y est, la glace est rompue ! » se dit Ray.
Il ne lui faut pas longtemps pour tâter les bosses des slips de ses deux compagnons et faire en sorte qu'ils « ôtent cela très vite », tandis qu'il fait voler le sien vers le pied du lit. Dès lors, deux corps se lovent au sien, et ses bras les entourent pour leur plus grand plaisir... et le sien !

Yves, qui aime son cousin, se dit que ce partage n'enlèvera rien à la préférence de Ray à son égard, ce dernier le lui ayant assuré la nuit dernière.
Pierre, quant à lui, est tout heureux de constater que si ses deux compagnons semblent à présent bien se connaître, ils ne l'ont pas rejeté, au contraire ! Ce trio n'est donc pas pour lui déplaire : voilà une expérience nouvelle, toujours bonne à prendre, et qui lui rappelle l'épisode Eric plus Gérard dans les maïs.

Ray les embrasse à tour de rôle, puis leur propose d'en faire autant entre eux, tandis qu'il se glisse doucement vers le pied du lit, entre eux, puis leur attrape les tiges pour les prendre ensemble dans sa bouche, ce que les garçons semblent apprécier s'il entend leurs soupirs et leurs caresses buccales qui continuent.
En même temps, il caresse les deux jeunes culs qui s'offrent à ses doigts fouineurs, tâtant deux rondelles qui ne demandent qu'à se relâcher de plaisir... et qu'il mouille de salive entre deux lapes des jeunes queues.

Pierre semble vite prêt à être pris, car ses jambes s'ouvrent en offrande, et Ray enfonce deux doigts à présent dans son orifice, tandis qu'il suce maintenant Yves qui bande comme un jeune taureau. Il invite alors ce dernier à prendre son cousin qui semble ne demander que cela, levant les jambes à la première sollicitation.
Yves ne se fait pas prier et prend son cousin de face, et reprend ses embrassades entre deux coups de reins, tandis que Ray s'est attaqué à sa rosette, sa langue suivant le rythme, ce qui fait jouir Yves en moins de temps qu'il ne faut pour le dire !

Pierre en redemande, son cousin ayant été un peu expéditif, et Ray prend aussitôt sa place, s'enfonçant en Pierre avec bonheur, tandis que celui-ci râle de plaisir.
Yves, qui ne veut pas être en reste, imite Ray en lui mouillant la rosette à son tour, ce qui excite encore celui-ci d'avantage. Du coup, il imprime un rythme lent mais profond à son partenaire qui apprécie ainsi chaque va et vient avec bonheur.
A présent, Yves suce son cousin, ayant décidé qu'il jouirait de tous côtés à la fois, sur l'invite de Ray.
Après quelques minutes de ce régime de faveur, le pauvre Pierre doit se retenir pour ne pas hurler sa jouissance, et il se lâche dans la bouche de son cousin, tandis que Ray, sentant cela, se laisse allez en lui avec de grands jets puissants.

Tous trois sont maintenant au repos, Ray et Pierre entourant Yves qui se laisse caresser doucement par les deux autres, quand ils entendent un léger bruit en haut, qui les met en garde : aussitôt Ray met un doigt sur ses lèvres et récupère les caleçons des jeunes gens qui les enfilent en un instant, tandis que Ray disparaît sous le lit...

Collier miaule comme pour prévenir, et souffle subitement : qui donc peut être là-haut, à les guetter, qui sait ?


Dernière édition par Admin le Mar 21 Juin - 17:24, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://gaykoala.skyrock.com/profil/
colaps
membre émérite
membre émérite


Masculin Cancer Singe
Messages : 109
Date de naissance : 10/07/1956
Date d'inscription : 17/11/2008
Age : 61
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Chapitre 9 - Pierre   Ven 4 Sep - 13:31

super de super! en tous cas si eux sont au repos moi je dois ouvrir mon pantalon ! vite la suite
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Masculin Balance Dragon
Messages : 1415
Date de naissance : 10/10/1952
Date d'inscription : 11/11/2008
Age : 64
Localisation : Bruxelles - Belgique

MessageSujet: Re: Chapitre 9 - Pierre   Ven 4 Sep - 21:09


Hi hi hi, mon cher Colaps, c'est peut-être un peu le but aussi ?...

Merci pour ton enthousiasme !
J'essaie en effet de rendre les choses assez... vivantes et si possible avec un certain suspense.
J'espère y arriver.

Comme j'écris au fur et à mesure de mes possibilités, à présent, il faut patienter un peu pour la suite, mais j'y travaille, j'y travaille...

Amitiés de Gaikoala

Revenir en haut Aller en bas
http://gaykoala.skyrock.com/profil/
Tony15
Admin
avatar

Masculin Balance Chèvre
Messages : 440
Date de naissance : 07/10/1991
Date d'inscription : 12/11/2008
Age : 25
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Chapitre 9 - Pierre   Sam 5 Sep - 15:10

Dis donc, chaud les marrons ! lol

Ca devient super de super comme dit Colaps !
Faudrait pas s'étonner si nous on écrit plus car notre main droite est... déjà occupée, lol !
Hi hi hi

Bises de Tony
Revenir en haut Aller en bas
http://antoine15.multiply.com/?edit_mode=true
Admin
Admin
avatar

Masculin Balance Dragon
Messages : 1415
Date de naissance : 10/10/1952
Date d'inscription : 11/11/2008
Age : 64
Localisation : Bruxelles - Belgique

MessageSujet: Re: Chapitre 9 - Pierre   Mer 16 Sep - 22:07

Beh dis donc, fiston, tu deviens aussi coquin que moi il me semble !
Tu ferais mieux d'occuper tes mains à écrire de nouvelles histoires, comme moi, non ?!

Bisous de Tonton Koala
Revenir en haut Aller en bas
http://gaykoala.skyrock.com/profil/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chapitre 9 - Pierre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chapitre 9 - Pierre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jean-Pierre vous explique la vie en couple
» Pierre Chaunu (1923-2009).
» La "Pierre de Caen"
» Le Havre - PIERRE DUBOIS
» Je me présente : Pierre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Histoires Gays :: "Yves et le Renard"-
Sauter vers: