Histoires Gays

Nous écrivons pour vous des histoires gays, mais vous pouvez aussi écrire vous-même.Nous serons donc heureux d'échanger des histoires gays, et même d'autres si vous le voulez... Installez-vous, vous êtes chez vous !
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Si vous désirez lire nos histoires, inscrivez-vous donc, et vous pourrez le faire avec plaisir, car là, vous ne voyez qu'une partie du forum, ouverte à tous. Pour nous lire vraiment, il faut être MEMBRE... Gaikoala, et son équipe.

Partagez | 
 

 Voyage en Corse l’année suivante 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nicowaterloo
membre émérite
membre émérite
avatar

Masculin Balance Chèvre
Messages : 93
Date de naissance : 13/10/1955
Date d'inscription : 19/11/2008
Age : 62
Localisation : Londres et Belgique Lasne Antibes

MessageSujet: Voyage en Corse l’année suivante 2   Mer 21 Oct - 13:44

Voyage en Corse 2
J’ai avancé ma main vers son entrejambe et j’ai saisi sa queue. Je n’en ai pas cru mes yeux, ou plutôt ma main. Le gars avait une bite incroyable. Un gourdin, une batte de base-ball, un braquemart comme on voit dans les films pornos. . J’ai tout de suite su que j’allais en profiter. Le gars a accentué son travail sur mes seins, je gémissais profondément Il a à peine appuyé sur ma tête pour que je m’agenouille, je l’ai laissé faire car je trouve excitant d’être dominé par un jeune mec, moi le plus âgé. Je suis plutôt actif, et je me suis jeté sur la bitte du jeune Allemand. Bien sûr, je ne parvenais pas à la prendre en entier, pourtant j’essayais. Et après avoir respiré profondément, et lentement la bitte de l’allemand m’est rentré de plus en plus profondément dans la gorge. J’avais l’impression à tout moment de pouvoir jouir. Je m’attendais à juter brusquement sur les rochers sans même me servir de ma main.
Ce n’est pas ce qui s’est produits. Soudain, j’ai senti deux mains s’emparer de mes poignets et me tordre les bras dans le dos. J’ai failli m’étouffer de surprise la bitte de mon Allemand au fond de la gorge. Cela devait être le deuxième Allemand, le plus vieux qui venait prendre sa part sur la bête. Très vite il n’a plus tenu mes poignets qu’à l’aide de sa main gauche, la main droite se glissant entre mes fesses et commença sans embarras à me fouiller le trou du cul d’un majeur brutal. ; J’ai voulu interrompre ma fellation, mais le jeune a lâché mes seins et empoigné ma tête des deux mains pour me maintenir au travail sur sa grosse bitte.. l’autre à penser que j’étais totalement sous contrôle, m’a lâché les bras, que j’ai évidemment laissés dans le dos sans même songer à me rebeller.. C’est dire si j’en avais peu envie. Pendant ce temps, le plus âgé des deux s’est placé derrière moi, m’a écarté les fesses et m’a pénétré brutalement. Je n’ai rien contre une certaine rudesse dans la baise, mais là c’était franchement plus douloureux que viril. Comment protester, le plus jeunes continuait d’essayer de m’empaler par la gorge sur sa grosse bitte. Ce n’était pas une position idéale pour poser une réclamation. J’ai fini par me soumettre à leurs exigences.

C’est alors devenu très agréable, j’ai repris ma fellation sur toutes la longueur de la queue du plus jeunes et mon cul s’est complaisamment ouvert sous les coups de boutoir du plus vieux. Il ne donnait pas dans la dentelle, il me défonçait sans se soucier de la douleur. Heureusement, l’excitation que je ressentais à me faire traiter aussi brutalement par les deux Allemand m’a aidé à la supporter. Le plus âgé a joui le premier. Il ma labouré les reins à cinq ou six reprises, s’écrasant sans délicatesse contre mes fesses, puis il a poussé un gémissement sourd et il à cesser de me défoncer. Je n’espérais que le plus jeune, inspiré par cet exemple, finirait par éjaculé vite fait, mais il se contrôlait plus efficacement que son ainé. Il s’est retiré de ma bouche pour venir aussitôt se poster derrière moi. A peine son gland s’est-il pointé à mon orifice qu’il à pousser sans faillir, heureusement, son copain m’avait bien évasé l’anus et le jeune a pu s’y glisser en entier sans me faire crier. Puis il a commencé à me défoncer hardiment tandis que l’autre s’occupait de ma bite. La souffrance a continué de croitre pendant quelques minutes jusqu’au moment où, elle s’est transformée en l’espace de quelques secondes en un plaisir fou qui m’a fait littéralement gueuler, plus qu’il n’est décent, à cette heure de la nuit, près d’un refuge de Montagne. Le bruit du torrent couvrait une partie de mes cris. J’ai eu un orgasme violent et éjaculation de foutres à ne plus finir, le jeune mec aussi. Nous sommes restés quelques minutes, silencieux à reprendre notre souffle.

J’avais mal au cul et aux seins, mais le souvenir du plaisir m’a permis de supporter la douleur. Je me suis relevé le premier pour aller me laver le cul et la queue dans le torrent. Le plus jeunes s’est accroupi à côté de moi et s’est nettoyé la queue à l’eau froide. J’étais encore suffisamment excité pour ne pouvoir me retenir et me suis penché vers lui pour recommencé à le sucer. Sa queue et la mienne ont vite atteint une érection prometteuse et après quelque minutes nous avons éjaculé quasi en même temps. Le jeune mec s’est redressé et s’est éloigné à la suite de son copain. Ils ont disparu dans leur tente et moi je regagnais la mienne
.
Fin


Dernière édition par nicowaterloo le Jeu 31 Juil - 17:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Masculin Balance Dragon
Messages : 1416
Date de naissance : 10/10/1952
Date d'inscription : 11/11/2008
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Belgique

MessageSujet: Re: Voyage en Corse l’année suivante 2   Sam 7 Nov - 20:20

Beh dis donc, on en reste le souffle coupé, se demandant comment tu n'as pas été déchiré par toute cette brutalité ? Mon pauvre Nico, tu dois être, heureusement, assez "élastique", car je ne suis pas sûr que j'aurais supporté cela. Poiurtant, la jouissance n'en fut que plus grande, et c'est tant mieux...

Tu as une façon bien bandante de raconter les choses : ne nous en prive surtout pas !
Merci d'avance...

Amitiés de Gaikoala
Revenir en haut Aller en bas
http://gaykoala.skyrock.com/profil/
 
Voyage en Corse l’année suivante 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» VOYAGE EN CORSE
» chèque reçu mais déposé l'année suivante
» Année Spéciale ou Master pro ?
» IUT Saint-Cloud DUT Année Spéciale - admissions 2009
» SÉMAPHORE - CAP CORSE (CORSE DU NORD)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Histoires Gays :: Histoires de Nico-
Sauter vers: