Histoires Gays

Nous écrivons pour vous des histoires gays, mais vous pouvez aussi écrire vous-même.Nous serons donc heureux d'échanger des histoires gays, et même d'autres si vous le voulez... Installez-vous, vous êtes chez vous !
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Si vous désirez lire nos histoires, inscrivez-vous donc, et vous pourrez le faire avec plaisir, car là, vous ne voyez qu'une partie du forum, ouverte à tous. Pour nous lire vraiment, il faut être MEMBRE... Gaikoala, et son équipe.

Partagez | 
 

 Mon frère Phil 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
colaps
membre émérite
membre émérite


Masculin Cancer Singe
Messages : 109
Date de naissance : 10/07/1956
Date d'inscription : 17/11/2008
Age : 61
Localisation : belgique

MessageSujet: Mon frère Phil 6   Dim 18 Avr - 11:21

Il était temps que nous arrêtions l' eau de la baignoire car la mousse commençait à déborder.
Quel bonheur de se retrouver à nous deux dans ce bain moussant, les caresses et les baisers fusent dans tous les sens.
Parfois, nos mains explorent nos bas-ventres et nous pouvions constater que nous bandions à nouveau !
Face à face, nous échangions un regard complice tellement intense que nous éclatons de rire avant de nous embrasser fougueusement.
Phil n' était pas manchot et commença à masser doucement ma queue, il ne m' en fallait pas plus pour que je l' imite.
Juste avant notre jouissance, nous nous sommes levés afin de jouir sur l' autre.
Le foutre de mon frère coulait sur mon torse depuis les épaules quant au mien, étant plus petit que Phil, il avait atterrit sur son ventre et se mélangeait dans les poils de son pubis.
Nous devions nous dépêcher et être présentables car nos parents n' allaient plus tarder à rentrer.
Curieusement, ils paraissaient détendus à leur retour et le repas dominical s' est passé sans problèmes pour une fois.
Au milieu de l' après-midi, ils décidèrent même d' aller promener au parc et nous laissèrent seuls.
Assis sur mon lit, je regardais Phil, il me paraissait bien songeur !
Ne tenant plus, je lui demanda ce qu' il n' allait pas.
- Oh, dit-il, il nous faudra patienter deux semaines car le w-e prochain je suis coincé pour un banquet à l' école.
- Ah bon ? dis-je tristement, mais tu ne seras pas seul quand même.
- Non, ça c' est sûr, je dois déjà veiller sur Yves et le guider convenablement.
- Tu vas pas t' embêter, toi !
Je sentais ma jalousie remonter à la surface.
Je voulais mon frère pour moi, et le voilà à partager sa chambre et son esprit avec ce garçon.
Malgré tout, je suis impatient de faire sa rencontre et qui sait, peut être que nous allons nous comprendre ?
Phil me conseilla de faire plus amples connaissances avec Luc mais surtout d' avancer avec prudence.
Avant qu' il n' aperçoive ma tristesse dans mes yeux, j' alla chercher deux bières à la cuisine pendant qu' il préparait sa valise.
En revenant dans notre chambre, il s' arrêta net et leva la tête en me fixant droit dans les yeux.
- Viens ici, ptit frère !
Je m' approcha de lui et il me prît dans ses bras en disant qu'il n' aimait que moi.
Avec une telle déclaration, je n' ais pu m' empêcher de l 'embrasser.
Nos deux langues devaient sûrement discuter sur nos dos car elles ne cessaient de se tortiller dans nos bouches !
Nous devions nous en tenir là pour l' instant et patienter jusqu' au soir.
Prétextant que nous devions nous lever tôt le lendemain, nous écourtons notre soirée t-v avec nos parents.
A peine la porte de la chambre fermée, nous nous retrouvons enlacés comme deux amoureux.
Corps contre corps, nous sentions bien que nous bandions déjà mais nous avons continuer à nous caresser.
Pendant que nous nous embrassions, je sentais une main qui essayait de m 'enlever mon jean's.
Très vite, me voilà en slip et Phil commença à masser ma queue à travers le tissus avant de s' agenouiller devant moi.
D'une agilité certaine, à l' aide de ses deux mains, il m' enleva mon slip afin de prendre ma queue dans sa bouche.
J' avais bon, je m' abandonnais tout à lui mais je n' allais pas en rester pour autant inactif !
A mon tour de lui enlever ses vêtements et de lui montrer, malgré que c' est récent, que je sais aussi bien sucer que lui.
Doucement, nous approchions du lit mais avant de s' y coucher, nous faisons une petite pause avec une bonne bière.
L' heure de vérité avait sonné pour une nouvelle figure: le 69.
Une découverte pour tous les deux mais quel plaisir de sentir la queue de l 'autre dans sa bouche et d ' avoir le nez dans les poils pubiens.
Le rythme de Phil s' était accéléré, je voulais absolument que nous jouissons en même temps.
Je me suis retenu jusqu' au moment où j' ais sentis le premier jet alors je me suis laissé aller.
C' était incroyable, plusieurs jets très puissants tapaient dans le fond de ma gorge.
Nous avions fière allure avec tout ce foutre qui dégoulinait sur nos joues.
Mais cela ne nous a pas empêché de s' embrasser et de mélanger nos deux foutres.
Nous aurions bien arrêté le temps pour rester dans cette position mais il fallait penser à aller dormir.
Revenir en haut Aller en bas
 
Mon frère Phil 6
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» reportage photos Phil & teds VIBE vs DASH !
» il y a un nouveau modele de dash chez phil and teds??
» Phil & teds dash
» Les recettes de Phil
» poussettes style Phil and Ted's

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Histoires Gays :: Page de Colaps :: "Mes débuts"-
Sauter vers: