Histoires Gays

Nous écrivons pour vous des histoires gays, mais vous pouvez aussi écrire vous-même.Nous serons donc heureux d'échanger des histoires gays, et même d'autres si vous le voulez... Installez-vous, vous êtes chez vous !
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Si vous désirez lire nos histoires, inscrivez-vous donc, et vous pourrez le faire avec plaisir, car là, vous ne voyez qu'une partie du forum, ouverte à tous. Pour nous lire vraiment, il faut être MEMBRE... Gaikoala, et son équipe.

Partagez | 
 

 Luc,notre découverte 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
colaps
membre émérite
membre émérite


Masculin Cancer Singe
Messages : 109
Date de naissance : 10/07/1956
Date d'inscription : 17/11/2008
Age : 61
Localisation : belgique

MessageSujet: Luc,notre découverte 3   Dim 23 Mai - 11:54

Ce mercredi allait me réserver bien des surprises !
En effet, car à la sortie des cours Luc s' approcha de moi et me demanda de le rejoindre au parking à motos.
Je n' ais jamais été aussi vite pour sortir de l' école avec mon vélo, mon coeur battait très vite.
Impatient sûrement de se faire un copain, il m' attendait sans m' attendre afin de ne pas éveiller d' éventuels soupçons.
Nous commençâmes à discuter un peu mais je lui proposa d' avancer car ma mère m' attendait pour le déjeuner.
Chacun de nous avions sûrement une idée derrière la tête mais était-ce la même ?
En arrivant près de chez moi, j' aperçus ma mère à la fenêtre qui discutait avec une voisine.
Je voulais encore discuter avec Luc mais je devais me dépêcher alors je lui proposa de passer dans l' après-midi si il ne faisait rien.
- Je ne te promets rien mais j' essayerai.
Un peu déçu de sa réponse, je l' ais regardé partir dans son nuage de fumée.
Quatre à quatre, je gravis les escaliers et à peine rentré, ma mère me demanda avec qui je parlais devant l' immeuble.
- C' est un copain de classe, maman.
- Et il a déjà une moto, ce n' est sûrement pas un garçon que tu dois fréquenter !
- Mais pourquoi? nous ne faisons rien de mal, nous discutions simplement.
- Choisis plutôt des garçons de ton âge et en vélo, et maintenant viens à table !
- Ton frère t' a écrit, il doit se sentir bien seul à l' internat.
Je mis ma lettre à côté de mon assiette et je me dépêcha d' avaler mon repas afin de la lire au plus vite.
Après ce qui s' était passé entre nous avant son départ, je me demandais ce qu' il pouvait bien m' écrire .
Allongé sur mon lit, j' ouvris sa lettre avec excitation.
" - Mon petit frère que j' aimes, je t' écris ces quelques mots pour te dire à quel point je t' aimes et te donner aussi des nouvelles de ma vie en internat.
L' endroit est super, c' est un château en haut de la citadelle, derrière dans un bâtiment moderne se trouve l' école et l' internat.
Nos chambres sont bien, les lits sont comiques car ils sont en maçonnerie.
Dans le couloir se trouvent les sanitaires, c' est bien qu' ils ne sont pas trop loin.
Dans le château se trouve un hôtel où nous pratiquons nos cours.
D' ailleurs, samedi, Yves et moi devront servir en salle.
Je sais que tu es jaloux de lui mais ne le sois pas car je n' ais encore pas progressé avec lui, il est timide et se débrouille toujours pour aller prendre sa douche quand il n y a plus personne !
Même dans notre chambre, le mieux que j' ais pu voir et en vitesse c'est ce matin!
J' ais pu l' apercevoir en slip, très sexy le garçon! haha.
Quand je reviendrai, j' irai t' acheter des slips modernes en attendant, prends soin de mes affaires et ne te fais pas pincer par les parents.
Je t' écrirai encore pour te dire comment mon w-e se sera passé.
Je t' aimes et j' espère pour toi que cela avance avec Luc.
Je t' embrasse très fort. "
J' ais lu et relu cette lettre et je revoyais les scènes d' amour que nous avions eu à un point que ma queue commençait à se manifester.
Vers 16 heures, j' entendis la moto de Luc et je me mis à la fenêtre pour lui faire comprendre d' arrêter son moteur.
En sortant de ma chambre, je tomba sur ma mère qui me regarda interrogative !
- Où vas tu ainsi?
- Ben, en bas j' ais mon copain qui vient me dire bonjour.
- Rappelle toi ce que je t' ais dis, mon garçon.
- Oui, maman, t' inquiètes pas.
Je descendis les escaliers aussi vite que je pouvais, Luc était là avec son casque à la main, mon coeur battait très vite.
Par précautions contre les oreilles indiscrètes, nous nous sommes un peu éloignés de l' immeuble.
Revenir en haut Aller en bas
 
Luc,notre découverte 3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Notre découverte : Couscous aux merguez
» Le Président d'Honneur de notre forum
» OGM, du port de Sète à notre assiette
» Dernière découverte dans le grand sud - Nouvelle Calédonie 2010
» 1790 - Cimetière St-Roch, Cimetière Protestants, Ossements Notre-Dame ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Histoires Gays :: Page de Colaps :: "Mes débuts"-
Sauter vers: