Histoires Gays

Nous écrivons pour vous des histoires gays, mais vous pouvez aussi écrire vous-même.Nous serons donc heureux d'échanger des histoires gays, et même d'autres si vous le voulez... Installez-vous, vous êtes chez vous !
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Si vous désirez lire nos histoires, inscrivez-vous donc, et vous pourrez le faire avec plaisir, car là, vous ne voyez qu'une partie du forum, ouverte à tous. Pour nous lire vraiment, il faut être MEMBRE... Gaikoala, et son équipe.

Partagez | 
 

 Luc,notre découverte 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
colaps
membre émérite
membre émérite


Masculin Cancer Singe
Messages : 109
Date de naissance : 10/07/1956
Date d'inscription : 17/11/2008
Age : 60
Localisation : belgique

MessageSujet: Luc,notre découverte 6   Mer 13 Oct - 15:21

Mon cher frère en avait des bonnes, mettre la chambre en ordre pour son retour mais bon, je me suis arrangé pour quand il arrive vendredi et il n' aura rien à redire !
Son histoire de bouche à bouche avec Yves ne passait pas et je pensais déjà au weekend que j' allais passé avec mon frère.
J'étais vraiment super-excité à l' idée que nous allions de nouveau nous embrasser et nous sucer.
Cette journée du vendredi m' a parue interminable et c'est en vitesse que je quittais l' école non sans avoir fixé rendez-vous à Luc pour aller aux bains.
En rentrant dans l' appartement, c' était bien calme.
Notre mère était occupé en cuisine et je m' empressais de lui dire bonjour quant elle me dit:
- Fais doucement, ton frère dort !
- Quoi ? Il est déjà là et il dort !
- Il a eu une dure semaine à l' école.
- Oh oui ! sûrement, je comprends. (dans ma tête, je comprenais autre chose!)
J' ouvris doucement la porte de la chambre pour ne pas le réveiller et là, je découvris mon frère, allongé tout habillé sur son lit plongé dans un profond sommeil.
Il avait déjà réussit à foutre le bordel avec ses affaires mais une odeur pas possible était présente dans la chambre !
A croire qu'il ne se lave pas à l' école !
Je décidais de prendre son sac et de le mettre au sale linge.
En revenant dans la chambre, j' ais pu constater qu ' il avait un peu bougé et maintenant, il avait légèrement ouvert son pantalon et avait prit une pose assez provocante !
Voyant cela, l' idée me traversa de le réveiller en douceur mais avant, je vais aller chercher des tartines afin que notre mère ne nous déranges pas et surtout ne pas oublier de fermer à clef notre porte.
Je le caressais doucement, mes mains parcouraient tout son corps.
J' étais excité rien que de l' effleurer ainsi, mes doigts s' activaient sur sa braguette et là, je commençais à me douter qu' il était réveillé car la bosse qui se cachait sous son jean's commençait à se manifester.
Cela ne m' empêchais de continuer, j' ouvris un peu plus son pantalon et c' était autour de ma langue de parcourir son slip et surtout à l' endroit prédominant !
Il n' a pas pu se retenir plus longtemps et des gémissements se firent entendre .
- Ah, mon petit frère qui me fait des câlins.
- C' est super-bon d' avoir un accueil pareil.
Nous nous embrassâmes longuement.
Mais je n ' ais pu lui reprocher ses avances avec Yves.
- Faux frère! Dès que tu sais tu en profites.
- Mais non, ce n 'est pas vrai.
- Je n' ais rien fais, à part le bouche à bouche quand il a eu son malaise.
- Ok, je veux bien te croire mais je sais que tu ne vas pas en rester là !
- Pour l' instant, oui car on dirait qu' il doit être guidé doucement mais j' ais des doutes malgré tout.
- Explique un peu
- Un soir, je ne dormais pas encore et lui non plus mais il était très actif sous ses draps.
- Il croyait sans doute que je dormais mais quand il a jouit, j' ais pu l' entendre prendre son pied, il a prononcé des prénoms de garçons et pour moi, je pense qu' il a sûrement des relations avec eux.
- Et toi, avec Luc où en es-tu?
- Nous allons aux bains tous les samedis et maintenant, nous partageons la même cabine.
- C' est un début prometteur ça !
- Peut être mais nous devons faire attention, ce n ' est pas comme toi à l' internat.
- Que tu crois seulement, c ' est vrai qu' il m' arrive de prendre ma douche avec Yves mais malgré que nous sommes seuls, je n ' oserais pas m' aventurer à plus si ce n' est que de le mater.
- Ah tu vois, tu n' attends que l' occasion pour le sauter !
- Mais non, je te le prépare car c' est vraiment un garçon très sympathique et en plus de ton âge mais dans la chambre, c' est différent.
- Que fais-tu dans la chambre, à part le guetter quand il se branle ?
- Oh! tu connais ce mot maintenant, c' est bien.
- Je ne fais rien de spécial mais j' essaye de le provoquer un peu.
- Car nous discutons beaucoup quand nous sommes seuls, comme avec toi d' ailleurs, et j' essaye d' en savoir un peu plus de mon "filleul", c' est ainsi que je sais qu' il vit seul avec sa mère dans les ardennes et qu' il voit souvent un cousin.
- Il m' a déjà proposé de venir chez lui mais il doit d' abord en parler à sa mère.
Sur ces paroles, avant que je ne puisse dire un mot, il m' embrassa et je n' ais pu résister à ses avances.
Nos langues s' échangèrent des contacts très intenses au point que nous nous serions bouffés, nous étions collés comme deux frères siamois et nos mains n' étaient pas en reste, elles s' activaient dans nos cheveux et appuyaient la tête contre l' autre.
Mais avec tout ça, l' heure du souper approchait et nous n' avions plus le temps de nous ébattre plus.
Revenir en haut Aller en bas
 
Luc,notre découverte 6
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Notre découverte : Couscous aux merguez
» Le Président d'Honneur de notre forum
» notre choix pour les 3 sièges
» OGM, du port de Sète à notre assiette
» Dernière découverte dans le grand sud - Nouvelle Calédonie 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Histoires Gays :: Page de Colaps :: "Mes débuts"-
Sauter vers: