Histoires Gays

Nous écrivons pour vous des histoires gays, mais vous pouvez aussi écrire vous-même.Nous serons donc heureux d'échanger des histoires gays, et même d'autres si vous le voulez... Installez-vous, vous êtes chez vous !
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Si vous désirez lire nos histoires, inscrivez-vous donc, et vous pourrez le faire avec plaisir, car là, vous ne voyez qu'une partie du forum, ouverte à tous. Pour nous lire vraiment, il faut être MEMBRE... Gaikoala, et son équipe.

Partagez | 
 

 Chapitre 26. Dernier week-end de juillet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Masculin Balance Dragon
Messages : 1416
Date de naissance : 10/10/1952
Date d'inscription : 11/11/2008
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Belgique

MessageSujet: Chapitre 26. Dernier week-end de juillet   Mar 26 Oct - 23:10

Chapitre 26. Dernier week-end de juillet


Yves et Pierre sont étendus sur le grand matelas du chalet, avec juste un calbar pour cacher leur nudité. Ils discutent et rigolent, parlant des expériences qu'ils comptent faire en Provence...

Ils n'ont parlé que de ça durant la soirée avec leur parents : lundi matin, ils se mettent en route pour les environs d'Uzès. Ils auront donc demain et dimanche pour faire leurs bagages. Heureusement qu'Alain, le père de Pierre a acheté l'hiver dernier un de ces espèces de grands « cercueils » pour mettre sur le porte-bagages, et qui peut contenir ce que le coffre refusera, car ils sont quatre tout de même « dont deux femmes ! » a charrié Yves en parlant de sa mère et sa tante en riant.

Ils en rient encore quand le bruit de la porte du chalet qui se referme les surprend, puis celui de la clé qui tourne dans la serrure, précédent les pas d'Armand qui sait ne pas devoir se cacher. Il descend donc les escaliers à la rencontre des garçons...

- Bonsoir les gars ! Bien heureux de pouvoir vous rejoindre...

Il est tout sourire, le gros Armand ! Enfin, pas si gros que ça : juste un petit bedon qui lui va assez bien, après tout.
Voyant que les jeunes gens l'attendent sur le lit, il ne perd pas de temps et se débarrasse bien vite de ses vêtements pour se retrouver comme eux en boxer...

Pierre est un peu intimidé par ce « vieux bonhomme » qui va ainsi les rejoindre et se demande encore où son cousin va chercher de pareilles idées. Mais comme c'est avant tout un jouisseur, il se dit qu'après tout, « une queue est une queue, et un trou un trou », comme il blague parfois avec des copains de son âge !

L'inspecteur s'est approché d'Yves et tout en lui caressant le torse, il l'embrasse, mais sa main gauche le quitte pour tâter du côté de Pierre, directement vers le boxer de celui-ci où une queue, comme un mât tendant une voile, se manifeste déjà : à travers le tissu, Armand sent que Pierre est prêt. C'est donc vers lui qu'il se tourne :

- Mmmh, tu es bien en forme, jeune homme, voyons cela ? Et il fait tomber le boxer de Pierre dont la queue semble heureuse de trouver l'air. Je vois : tu en veux !

- Beh oui, il paraît que vous savez plein de choses, comme m'a dit mon cousin...

- Ne me dis pas que tu ne sais pas « comment ça marche », à ton âge ?

- Oh, je n'ai que peu d'expériences, ment Pierre : juste une branlette ou deux en colonie, le mois dernier...

- Eh bien mon grand, voilà qui est intéressant ! J'adore faire le professeur ! Pas vrai Yves ?

- Ah oui ! Et je sais que vous en connaissez un bon bout, Armand !

- Dis-moi « tu », mon gars, du moins ici, si tu veux bien... et toi, c'est comment ton prénom ? Moi c'est Armand.

- Enchanté, Armand, moi c'est Pierre ! répond ce dernier en tâtant le boxer du policier, où il constate un certain... « répondant » !

Dès lors, les gestes s'enchaînent rapidement, même si Pierre joue le jeu de celui qui ne sait pas grand-chose au début : il se laisse câliner par Armand et Yves, et il est bientôt tâté de partout, gémissant de bien-être quand Armand le suce avidement et que son cousin l'embrasse et lui triture les seins.
Bientôt, il ne peut plus se retenir, et la bouche de l'inspecteur se rempli d'une manne bienvenue, car celui-ci grogne de contentement, tandis que l'intéressé gémit de plus belle.

Ensuite, c'est au tour d'Yves d'être sucé par le vieux pervers, tandis que Pierre embrasse son cousin en le caressant partout pour l'exciter. Armand a de nouveau bientôt la bouche pleine, et profite de cette manne pour graisser la rosette d'Yves qu'il indique à Pierre comme son futur terrain de jeu : celui-ci ne se fait pas prier et encule bientôt son cousin à la plus grande satisfaction de ce dernier.

- Bravo, les garçons, vous êtes des élèves super doués ! jubile Armand.

Ensuite, c'est au tour des garçons à s'occuper de leur invité, et si Pierre se met à le sucer, Yves s'occupe de la rosette du pervers et constate une fois de plus que celle-ci s'ouvre largement d'elle-même, tant l'homme est excité.

C'est Yves qui commence donc l'enculage du vieux pervers, Pierre se tenant prêt à lui succéder quand il aura déchargé, ce qui ne tarde pas. Armand, non encore satisfait, soupire d'aise de sentir Pierre le saillir ensuite et le besogner avec ardeur : de fameux grognements s'entendent alors, qui encouragent Pierre qui vient après quelques minutes et qui se sent comme aspiré par ce cul de vampire qui lui tire jusqu'à la dernière goutte !

Armand se jette ensuite sur la queue de Pierre pour nettoyer celle-ci de la moindre goutte de sperme restant, avant de se tourner vers Yves pour lui rendre le même service...


Ils se reposent un peu ensuite, et Yves apprend à leur ami qu'ils partent lundi pour la Provence, mais qu'ils lui feront signe à leur retour.

Armand comprend qu'on lui donne congé et se rhabille rapidement, remerciant les garçons de ce bon moment passé avec eux :

- Quand vous voulez, les garçons : je serai toujours à votre service, dès que vous m'appellerai...

- Merci Armand, répond Pierre : ce fut super !

- Merci Armand... ajoute simplement Yves.

Et le policier reparti comme il était venu, un peu comme une ombre amie, dorénavant.

Revenir en haut Aller en bas
http://gaykoala.skyrock.com/profil/
 
Chapitre 26. Dernier week-end de juillet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les prévisions pour le week-end du 27 au 29 juillet
» Les prévisions de circulation pour le week-end du 25 au 27 juillet 2008
» Libération de la Haye du Puits, week-end du 14 juillet 2014
» 21 juillet - défilé national à Bruxelles
» Journée à Dinant en juillet 2007

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Histoires Gays :: "Yves et le Renard"-
Sauter vers: