Histoires Gays

Nous écrivons pour vous des histoires gays, mais vous pouvez aussi écrire vous-même.Nous serons donc heureux d'échanger des histoires gays, et même d'autres si vous le voulez... Installez-vous, vous êtes chez vous !
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Si vous désirez lire nos histoires, inscrivez-vous donc, et vous pourrez le faire avec plaisir, car là, vous ne voyez qu'une partie du forum, ouverte à tous. Pour nous lire vraiment, il faut être MEMBRE... Gaikoala, et son équipe.

Partagez | 
 

 "La conversion de Luc" 27

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Masculin Balance Dragon
Messages : 1416
Date de naissance : 10/10/1952
Date d'inscription : 11/11/2008
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Belgique

MessageSujet: "La conversion de Luc" 27   Sam 14 Fév - 21:53

JOURNAL de PHILIPPE

"Pendant le repas,Luc et moi, nous exprimâmes notre amour ... non pas tellement en paroles, mais par des gestes d'affection ;
mains libres unies au milieu de la table,
regards ennamourés, yeux dans les yeux étincelés par la lueur des chandelles,
bisous tendres en penchant nos têtes au-dessus des couverts.

Néanmoins, nous demeurâmes avides de nous retrouver sans tarder au lit et j'ai rapidement débarrassé le couvert, tandis que Luc baissait les stores des deux grandes baies vitrées de son appartement.

Enlacés devant l'alcôve/chambre, nous nous sommes accolés face à face,
avons pressé nos tétons les uns contre les autres, faisant glisser mutuellement nos chemisettes, puis les shorts portés sans slips.
Et, main dans la main, nous avons gagné le pieu seulement éclairé par une petit veilleuse.

Avec sensualité et tendresse, nous nous sommes à nouveau embrassés, mélant nos jambes et nos queues, caressant nos reins et fesses.

Puis nos bouches sont lentement descendues le long de nos corps. et je fus aussi ému que ravi de constater comme Luc avait désormais envie de découvrir les arômes de ma peau, de la faire frémir sous ses doigts et sa langue.
Il jouissait manifestement autant de ce que je lui prodiguais que de ce qu'il me rendait
Ses gestes et succions, un peu saccadés au départ, devinrent vite très doux et merveilleusement électrisants.

Lorsque nous nous sommes trouvés en position de 69, Luc ne dédaigna pas ma queue ni ma mouille. et je fus même surpris que ce débutant en amours masculines sache rapidement laper, lécher et sucer avec adresse le" service trois pièces" qui lui était offert, faire vibrer ma croupe avec ses paumes..

Nous vécûmes un véritable "Nirvana" et, pour faire durer leplaisir, ne nous pressâmes pas à commuer nos fellations lascives en "pompes" goûlues.
Mais lorsque le temps des éjaculations fut venu, Luc ne détacha pas ses lèvres de ma hampe et avala tout mon jus dans le même temps que je buvais le sien.
,

Oh Luc Chéri, comme je fus heureux de cela et le suis encore,
comme je deviens de plus en serein devant l'amour qui s'offre maintenant à nous .... dans outes ses dimensions."
Revenir en haut Aller en bas
http://gaykoala.skyrock.com/profil/
 
"La conversion de Luc" 27
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Festival "Art et Déchirure" Rouen
» "le sang des vikings"
» "A Caen le vin". 5ème salon des vins naturels (14).
» Communique 01/2009 "Syndicat d’Amendis-Tanger"
» "Les Médiévales" de Crèvecoeur en Auge.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Histoires Gays :: "La CONVERSION de LUC"-
Sauter vers: