Histoires Gays

Nous écrivons pour vous des histoires gays, mais vous pouvez aussi écrire vous-même.Nous serons donc heureux d'échanger des histoires gays, et même d'autres si vous le voulez... Installez-vous, vous êtes chez vous !
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Si vous désirez lire nos histoires, inscrivez-vous donc, et vous pourrez le faire avec plaisir, car là, vous ne voyez qu'une partie du forum, ouverte à tous. Pour nous lire vraiment, il faut être MEMBRE... Gaikoala, et son équipe.

Partagez | 
 

 Amis de campagne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Masculin Balance Dragon
Messages : 1416
Date de naissance : 10/10/1952
Date d'inscription : 11/11/2008
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Belgique

MessageSujet: Amis de campagne   Dim 23 Mai - 16:56


(trouvée sur le net)

Ça faisait longtemp qu'un gars me faisait bander. J'avais 14 ans et ce gars en a 15. Juste à le voir le torse nu quand on allait se baigner me faisait bander. Un jour, il m'invita à aller dans la roulotte chez eux et ses parents étaient partis. Soudainement, il m'invita à coucher chez eux.

Un moment donné, on se chamaillait et nos lèvres se touchèrent par accident. On a eu une érection tous les deux et là, il m'avouait son amour pour moi. J'étais ravi! Je m'avançai vers lui et je lui donnai un long french kiss... Le plaisir de sentir sa langue sur la mienne... Après ce baiser, je lui enlevai son t-shirt, il était musclé et n'avait que quelques poils sur le nombril. Je lui carressai les tétons et je les sentis durcir entre mes doigts. Je caressai son ventre musclé. Pendant ce temps, il enleva mon t-shirt et me caressa les pectoraux. Apres une demie heure de caresses, j'enlevai son pantalon; il avait perdu son érection.

Alors je me penchai et j'embrassai son organe à travers son sous-vêtement. Il rebanda. Je fus surpris de voir un tel sexe pour son âge, il devait mesurer 20cm et ses testicules d'une grosseur proportionnelle. J'enlevai son sous-vêtement et je mis mes mains sur ses fesses et je le lui léchai le bout du gland. Il lança des lamentations de plaisir. Apres avoir léché son gland, je l'enfonçai dans le fond de ma gorge et je tournai ma langue autour de son engin dans ma bouche et j'aspirai pour que la suction soit plus forte. Je pressais fort avec mes lèvres autour et je commençais à faire des mouvements de va-et-vient.

Je suçais et j'enfonçais mon doigt dans son anus; soudain une grande éjaculaton coula dans le fond de ma gorge. Cette fois-ci, ce n étaient plus de simples lamentations, c'étaient des hurlements de plaisir. Soudain je resortis la queue fortement en érection de ma bouche. Je me relevai et l'embrassai, il était en sueurs. Il arrêta de m'embrasser et il a dit en chuchottant: «C'est à ton tour.»

Alors il se pencha et et baissa la fermeture-éclair de mon pantalon et ça ne prit aucun temps que ma queue en érection en sortait avec un sous-vêtement l'entoutrant. Il le lécha à travers mon sous-vêtement. Il déboutonna mon bouton de jeans et il enleva mon pantalon, je n'étais plus qu'en sous-vêtement et il l'enleva peu de temp après.

Il me lécha les testicules et il monta jusqu'à mon pénis; il se rendit sur le gland et me donna quelques coups de langue. Il entoura de ses lèvres ma verge et comença le va-et-vient, c'était indescriptible, on aurait dit qu'il avait fait ça toute sa vie! Ses lèvres et sa langue étaient douces et soyeuses. Je posai mes mains sur sa tête pour favoriser la succion, après 20 minutes, je lui éjaculai dans la gorge. Il avala tout et il se releva. C'était à mon tour d'être tout en sueur.

Il se mit à 4 pattes et il me pointa son cul et il dit: «Vas-y!» Je me branlai un peu pour reprendre l'érection (même si j'en avais pas perdu beaucoup) et je me lançai sans aucune protection. Je sentis son doux anus entourer mon gland et je le rentrai au fond; c'était chaud, c'était bon... J'accélerai le rythme, il cria de plaisir et je lui éjaculai dans l'anus.

Il se releva et me fit de même, mais avec la grosseur de son engin, je lançai un cri de douleur au début, alors il prit de l'huile, en mit sur mon anus sur sa queue et il l'enfonça de nouveau. Je hurlais, mais de plaisir cette fois-ci. Il faisait autant bien ça que la pipe! Il retira sa queue et il me proposa le 69, j'acceptai sans hésiter.

C'était tellement excitant de se sucer simultanément que pour l'éjaculation, je crémais son beau corps de dieu grec avec mon sperme et lui me faisait la même chose avec son gros engin et on se lécha le sperme sur le corps de l'autre...

On a continué toute la nuit ces petits jeux et on le faisait à toutes les nuit et tous les jour. Mais un jour moi, mon partenaire et mon meilleur ami, on était les trois ensemble et une telle aventure se raconte dans une autre lettre... À la prochaine!

Revenir en haut Aller en bas
http://gaykoala.skyrock.com/profil/
Admin
Admin
avatar

Masculin Balance Dragon
Messages : 1416
Date de naissance : 10/10/1952
Date d'inscription : 11/11/2008
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Belgique

MessageSujet: Re: Amis de campagne   Dim 23 Mai - 16:59


(suite)

Salut! À la fin de ma dernière aventure, je vous ai dit que la prochaine aventure serait avec mon meilleur ami et mon partenaire de jeux. Mais laissez-moi vous conter d'abord avec mon meilleur ami...

J'avais invité mon meilleur ami à coucher en honneur de la St-Jean-Baptiste. C'était vraiment un bon ami, je connaissais tout sur lui et lui tout sur moi (sauf mon homosexualité). Il est très beau, il doit mesurer 5'7", il a les cheveux bruns et les yeux d'un bleu ciel. Il était aussi très musclé des jambes, du torse et des bras.

Vu que c'était la St-Jean, on avait bu quelques bières (pour ne pas dire beaucoup). On était dans la tante roulotte de mes parents pour dormir, il était pas loin d'une heure du matin. On était les 2 dans le même lit, allongés en sous-vêtement et on discutait.

Soudain il dit:

- Si j'étais gay, quel sorte de gars m'attirerait d'après-toi?

Moi en riant, pour ne pas éveiller les soupçons, j'ai dit:

- Comme moi peut-être...
- Sûrement, parce qu'on s'entend très bien mais en cul y faudrait le prouver!

Il s'aprocha de moi et prit mon cul. Moi au début, je croyais qu'il plaisantait mais ça changea quand il commença à me bécotter le cou et qu'il colla son érection sur ma queue. Inutile de vous dire qu'elle entra en érection elle aussi! Ses lèvres montèrent mon cou pour arriver sur ma bouche, alors je sortis ma langue et ça a été un échange de salive très intense. Il embrassait mieux que mon premier mec. La question était: est-ce qu'il ferait mieux l'amour? J'allais pas tarder à le savoir...

On s'embrassait toujours et il embarqua sur moi je lui poignai ces 2 très belles petites fesses. Son corps était beaucoup mieux que mon premier gars, vous imaginez!!! Je lui poignais les fesse d'une main et l'autre montait dans son dos jusqu'à sa tête pour la tenir. C'est alors qu'avec mon autre main, je lui enlevai son slip et je passais mon pouce dans sa fente de fesses pour enfin lui rentrer dans l'anus. Il a arrêté de m'embrassser, leva la tête et poussa un petit cri de jouissance. C'est alors qu'il débarqua de moi pour se mettre sur le ventre à côté de moi pour que je continue l'acte. Il aimait ça car sa respiration accéllerait tout le temps.

Après 10 minutes, il enleva ma main et se mit sur le dos pour que je le suce. Je le réembrassai sur la bouche et je descendis en le bécottant partout sur son corps, les muscles, les mamelons, tout... J'arrivai sur son scrotum plein de poils et j'embrassai sa belle queue. Elle était plus petite mais plus belle que celle de mon premier type. J'embrassai son beau gland cisconci et entrai son pénis au fond de ma gorge. Il lança un petit cri de jouissance. Je lui pris les testicules et je començai le va-et-vient, sa respiration accélera au fur et à mesure que j'accellerais le mouvement. Quelques fois, il rabattais la tête par en arrièrre en poussant un cri de jouissance. Après 10 minutes, il m'enleva la tête car il voulait éjaculer sur son corps; le sperme atterrit sur son ventre musclé mais il se branla pour qu'il retombe plus longtemps sur ses pectoraux et mamelons et il l'étendit. Je compris ce qu il voulait... Un coup qu'il eut fini de l'étendre, je me penchai et je me mis à le lécher partout sur son corps, il aimait ça... Après, il en prit sur sa queue et se l'étendit dans la figure pour que je le lèche là aussi; c'est ce que je fis.

Après il me coucha sur le dos, enleva mes sous-vêtements, me leva les jambes et me lécha l'anus. Je ne crois pas avoir autant aimé ça lors des fois avec mon premier partenaire... Il entra sa langue d'une facon tellement douce que même un pro ne serait pas capable de faire ça comme ça. Il lécha en montant, il monta sur mes testicules et arriva au début de ma queue et il entra ma queue dans sa bouche. J'étais au septième ciel! Il aspirait d'une vigeeur qui ne saurait se décrire dans cette lettre... Il pompait tellement bien que je jouissais et je m'en rendis pas comte et quand j'arrivai pour éjaculer, il se dépècha pour se virer et pour mettre ma queue à l'entrée de son anus, juste pour dire que je l'enculais pas. Je suis venu près de succomber et de l'enfoncer le plus creux possible mais je le laissai faire. Il me branla un peu et je lui éjaculais sur l'anus.

Il aprocha son cul de mon visage et s'assit sur ma bouche; je sortis ma langue et lui léchai l'anus. Hummmmmmm!!! Moi qui croyais que ça allait goûter la merde, je me trompais car son anus était très propre. Il jouissait tellement bien que je redevins bandé! Après, il redesendit son cul, se vira face à moi, s'assit sur mon ventre et il "zigna" pour m'exciter et ça marchait, très bien même. Je sentais ses testicules quand il se penchait un peu et son anus quand il se redressait. J'étais bandé comme je ne l'avais jamais été et il n'était pas pressé, il faisait tout pour se faire désirer...

Après il me mis dans la même position que pour me lécher le cul et il passa son gland dans ma raie de cul et il l'enfonça dans mon anus. Je lâchai sans m'en rendre compte des lamentations de plaisir. Il commença le va-et-vient, ma respiration augmenta de volume et de rapidité au fur et à mesure qu'il accéllérait, puis il posa ses mains sur mes hanches pour faciliter le va-et-vient. Lui aussi lâchait des lamentations de plaisir. Peu de temps après, je sentis un liquide visqueux et chaud se répandre dans mon anus. Il lâcha ensuite un grande lamentation et posa ses mains de chaque côté de moi pour reprendre son souffle mais je n'allais pas le laisser comme ça...

Depuis le début de la séance que j'attendais de l'enculer... Je l'installai dans la même position que moi et je rentrai ma queue dans son anus tellement fort qu'il cria de surprise et de douleur. Mais je ne le laissai pas se remmettre, son anus était bien petit mais il était capable d'en prendre! Après l'avoir rentré, je pris tout de suite un rythme très rapide. Il cria de douleur et il cria: «Ça fait mal! Continue!!!» Ma respiration et la sienne étaient très fortes. Mes testicules se cognaient sur ses fesses. Je le rentrais tellement fort que je crois qu'à chaque coup, au lieu de lui faire moins mal, je lui faisais plus mal. Soudain je sentis le sperme monter. J'envoyais ma tête en arrière, la bouche ouverte et les yeux fermés et je lâchai un cri de jouissanse... Enfin, je l'avais enculé.

Je tombai dessus et je l'embrassai avec la langue encore. Après je me roulai sur le côté. On était exténués et en sueur les deux. Je le regardai et il me dit: «Oui ça serait définitivement toi mon style de gars si j'étais gay.» Et on tomba endormi tout les deux.

En tout, cette aventure a duré 1 heure. On a recommencé le lendemain tôt pour pouvoir redormir mais la deuxième fois, ça a duré 2 heures. Moi j'avais de nouvelles positions à montrer à mon autre partenaire et je lui ai montré le soir même avec mon ami. Mais vous allez être au courant dans ma prochaine lettre...

Revenir en haut Aller en bas
http://gaykoala.skyrock.com/profil/
 
Amis de campagne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Poussette Campagne ET Ville
» ls amis de Bernay
» Abécédaire du Modem + Kit de campagne
» le veau amis ou ennemis ?
» Les Amis de la Section Marine du Musée Royal de l’Armée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Histoires Gays :: Vos textes-
Sauter vers: