Histoires Gays

Nous écrivons pour vous des histoires gays, mais vous pouvez aussi écrire vous-même.Nous serons donc heureux d'échanger des histoires gays, et même d'autres si vous le voulez... Installez-vous, vous êtes chez vous !
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Si vous désirez lire nos histoires, inscrivez-vous donc, et vous pourrez le faire avec plaisir, car là, vous ne voyez qu'une partie du forum, ouverte à tous. Pour nous lire vraiment, il faut être MEMBRE... Gaikoala, et son équipe.

Partagez | 
 

 Chapitre 3 - "Expériences nouvelles"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Masculin Balance Dragon
Messages : 1415
Date de naissance : 10/10/1952
Date d'inscription : 11/11/2008
Age : 64
Localisation : Bruxelles - Belgique

MessageSujet: Chapitre 3 - "Expériences nouvelles"   Ven 12 Juin - 21:06

Chapitre 3 - "Expériences nouvelles"


Tandis que Pierre occupe sa tante avec un jeu de Jacquet qu'elle adore, Yves s'éclipse pour « soigner le chat » et s'arrange pour chiper quelques victuailles dans la réserve de sa mère, toujours bien garnie.
Il emporte aussi un peu de restant de lapin que Ray pourra réchauffer facilement sur le petit réchaud électrique de la cache et court rejoindre la cabane où il s'enferme par prudence, comme chaque fois qu'il ouvre la cache.

- Ray ? Appelle-t-il dès que celle-ci est ouverte.
- Oui mon gars, je suis toujours là, t'inquiètes...
- Quelle aventure, dis donc : mon cousin a voulu absolument rester ici pour cette nuit, et le pire, c'est qu'il veut aussi dormir ici en bas ! Qu'allons-nous faire ?
- Faudra bien le mettre dans le coup, non ? Tu crois qu'il pourra tenir sa langue ?
- Je lui ferai jurer !
- Tu es sûr que ça suffira ?
- Je l'espère, mais j'en suis presque sûr...
- Ok, il faudra faire avec ça. J'essayerai de lui plaire.
- Bah, tu n'auras pas de mal !
- Que veux-tu dire ?
- Beh... t'es plutôt sympa pour un soi-disant bandit, quoi !
- Merci, c'est gentil : je prends ça comme un compliment, rit Raymond.
- Comment je fais pour lui dire ? Je viens directement à la cache, ou tu te caches un peu avant ?
- Il me semble que je pourrais me cacher dans le cabinet de toilette et n'apparaître que quand tu lui auras fait jurer le secret, non ?
- D'accord, je ferai comme ça ! Je remonte maintenant car ma mère risque de trouver ça long... Tu pourras te réchauffer le lapin sur le petit réchaud électrique, tu verras.
- D'accord, merci, tu es mignon : tu m'as gâté !
- Hi hi, c'est Pâques, non ?
- C'est vrai ! Amènes-nous des petits oeufs en chocolat : j'ai l'impression que ton cousin est gourmand, non ? Il est pas un peu gros de rien...
- Hi hi, oui c'est vrai, y'a pas plus gourmand que lui ! C'est un « jouisseur » comme il dit !
- Je n'en doute pas ! fait Ray qui repense à la séance de l'après-midi.
- Ok, j'y vais ! fait Yves qui pense à la même chose en rougissant un peu...


Une petite heure s'est passée, peut-être deux ?

Ray a pu  se réchauffer le lapin qu'il a trouvé délicieux : on en a pas de pareil en prison ! Il s'est pris à rêver à séduire la mère d'Yves pour profiter plus encore de sa liberté toute nouvelle. Ce serait une chouette « reconversion », non ?

De plus, il hériterait d'un fils tout fait et tout à fait charmant...
En abuserait-il ? Non ! Il est pédé, d'accord, mais pas pédophile, tout de même !
Quoique Yves aura bien vite "l'âge légal", après tout...

Le cousin Pierre, par contre est assez à son goût : un peu enveloppé, mais pas trop, et qui semble bon comme le pain...
Par ailleurs, c'est un jouisseur, comme l'a dit Yves tout à l'heure, et il n'en doute même pas, l'ayant vu à l'oeuvre l'après-midi : il aurait bien violé son cousin si celui-ci s'était laissé faire !

Il songeait donc à s'occuper de lui, mais il faudrait écarter le Yves qu'il trouvait encore trop jeune : il lui demanderait de dormir en haut « pour monter la garde », et parce que le divan-lit était pour deux, pas trois...


Ray avait entendu les garçons arriver et avait eu le temps de se cacher dans le petit coin du cabinet de toilette, retrouvant son chemin dans le noir, car il connaissait maintenant parfaitement sa nouvelle « cellule » comme il se plaisait à l'appeler : il était même mieux dans celle-ci que dans celle qu'il occupait encore il n'y avait pas longtemps avec son copain Rachid, qu'il avait suivi quand celui-ci avait profité d'un mouvement de révolte de quelques prisonniers. Rachid avait menacé un gardien avec une lame de rasoir et s'était fait ouvrir les portes par les quelques gardes qui n'étaient pas occupés à la mutinerie...
Ils étaient partis à deux, mais après deux cents mètres Rachid s'était foulé la cheville et il était parti seul à l'aventure, son compagnon lui enjoignant de tenter sa chance, ce qu'il avait fait.

Rachid avait sans doute retrouvé leur cellule, où même le cachot pour le punir de sa tentative d'évasion, tandis que lui était là dans cette « prison de luxe », occupé à se faire oublier, espérait-il, avant de repartir d'ici quelques temps et quitter le pays pour tenter sa chance ailleurs...

A présent, caché derrière la cloison de planches, Ray observait les garçons qui étaient descendus après avoir refermé soigneusement la porte à clé et les volets devant la petite fenêtre. Ils étaient donc invisibles, mais laissèrent la trappe ouverte pour entendre les appels ou coups qu'on donnerait à la porte pour les appeler, on ne pouvait pas savoir. La mère d'Yves était habituée aux inventions des garçons et cédait facilement à leurs désirs tant qu'ils obéissaient. Ainsi, elle leur avait demandé d'être à 9 heures au plus tard à la table du petit-déjeuner le lendemain, et ils avaient emporté un réveil pour être sûrs de se réveiller à temps.

Pour l'instant, tout en discutant, ils se déshabillaient pour mettre leurs pyjamas et se coucher car il n'était pas loin de 22 heures, Ray observant tous leurs gestes par un noeud qui était tombé d'une des planches de la cloison.
Dès que Yves fut aussi nu que son cousin qui traînait un peu pour mettre son pyjama, celui-ci sauta sur son cousin qui s'esquiva pourtant, refusant le « combat » :

- Arrêtes deux minutes ! Je dois te parler sérieusement...
- Qu'est-ce qui se passe ? Le pur enfant de choeur qui est en toi s'éveille ? rit le cousin Pierre moqueur.
- Ne dis pas de bêtises : je dois te révéler un grand secret, mais tu dois d'abord me jurer de le garder...
- C'est quoi ton secret ?
- Jure d'abord !
- Je t'ai mis enceinte ? rigole encore Pierre.
- Arrêtes, c'est sérieux ! Jure, Pierre !
- Oh là là, t'es bien sérieux tout à coup... Bon, je le jure, je ne trahirai pas ton secret, là ! Qu'est-ce que c'est ?
- Heu, il est derrière toi...

En effet, Ray vient de sortir de sa cachette et quand Pierre se retourne, il lui sourit simplement en disant :

- Bonsoir mon garçon. Ne t'inquiètes pas, je ne te veux aucun mal...
- Mais... mais d'où il sort celui-là ? balbutie Pierre qui en avait oublié sa nudité et qui, tout à coup s'en souvient et cache ses attributs.
- Je crois qu'Yves va te raconter cela pendant que tu enfiles ton pyjama comme lui ! sourit encore Ray.

Et pendant que Pierre enfile son pyjama un peu gêné, Yves lui raconte toute l'histoire depuis le début :

- C'est pour ça que tu étais en retard pour la messe, ce matin alors ?
- Ben oui, t'as compris !
- Et moi qui avais gobé tes bobards, lol ! T'es vraiment un cachottier toi...
- Bah, j'ai juste trouvé mon Renard, comme le Petit Prince que tu m'as offert pour mon anniversaire ! rit Yves pour faire de l'esprit.
- En effet, interviens Ray, puisque je m'appelle Renar, mais sans le « d », comme un renard sans queue ! réplique qui fait bien rire Yves et sourire Pierre, à moitié conquis par ce gars qui présente assez bien, finalement.
- Mais alors, vous êtes ce type dont on parle à la télé et qui s'est évadé ?
- Oui, c'est bien moi, mais rassures-toi, je n'ai jamais tué personne !
- D'accord, mais qui dit que vous n'allez pas commencer pour assurer vos arrières ?
- Réfléchis une minute, Pierre... Tu permets que je t'appelle Pierre, n'est-ce pas ? Appelle-moi Ray, ça vient de Raymond. Réfléchis donc : c'est moi qui suis à votre merci à tous les deux puisque ton cousin a décidé de m'aider. J'espère pouvoir rester ici quelques jours afin de me faire un peu oublier, puis je filerai à l'étranger, tu comprends ?
- Oh, mais je n'aurai plus mon Renard moi... se plaint Yves.
- Tu m'auras le temps des vacances, c'est déjà pas mal, non ? Le Petit Prince aussi a dû repartir vers sa planète, souviens-toi...
- C'est vrai, mais c'est dommage...
- Tu ne voudrais pas le garder toute ta vie, non ? fait Pierre avec une pointe de jalousie.
- Mais non, bien sûr. Bon faudrait qu'on songe à dormir. Comment va-t-on faire ?  
- Je propose que tu dormes en haut, sur le divan, tandis que je dormirai ici avec Pierre, ça va ? Après tout, nous sommes tes invités !
- Et pourquoi pas Pierre en haut et moi en bas ?
- Ah non, moi j'avais envie de dormir dans la cache pour une fois !
- Eh bien c'est dit ! décide Ray. Tu m'auras encore toutes les vacances, mon grand, dit-il encore pour consoler Yves qui fait contre mauvaise fortune bon coeur et lui sourit malgré tout.
- Bon d'accord, je monte me coucher car j'ai bien sommeil... Dormez bien tous les deux.

.../...


Dernière édition par Admin le Ven 4 Déc - 23:55, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://gaykoala.skyrock.com/profil/
Admin
Admin
avatar

Masculin Balance Dragon
Messages : 1415
Date de naissance : 10/10/1952
Date d'inscription : 11/11/2008
Age : 64
Localisation : Bruxelles - Belgique

MessageSujet: Re: Chapitre 3 - "Expériences nouvelles"   Ven 12 Juin - 21:07

.../...

Et embrassant son cousin, il fait un petit signe de la main à Ray en lui envoyant un bisou sur sa main, puis monte aussitôt.
Pierre ne sait quoi faire, mais Ray lui désigne le divan-lit d'un geste, tandis qu'il se déshabille, ne gardant que son calbar dont il sent que le regard de Pierre est rivé dessus...

- Si tout le monde est prêt, j'éteins la lumière ?
- Ok, réponds une petite voix venant d'en haut.
- Ca va... répond aussi Pierre.

Ray éteint alors et s'approche du lit dans le noir. Il se glisse sous la couverture, se collant à moitié à Pierre qui recule un peu. « Sorry, c'est un peu étroit... » chuchote-t-il dans l'oreille de Pierre. « Pas grave, j'ai un peu froid... » répond celui-ci.
L'ex-détenu se dit que si cela n'est pas une invitation voilée, il ne s'y connait plus !
Il chuchote donc encore : « colle-toi à moi, tu auras chaud ». Ce que Pierre fait aussitôt, sentant certainement que Ray commence à bander dans son dos...

- Ca va, tu es bien ? demande encore Ray tout bas.
- Oui, c'est super, tu as bien chaud ! répond Pierre en se tortillant un peu.

Dès lors, Ray n'hésite plus et pose sa main sur la cuisse de Pierre qu'il sent frissonner légèrement à ce contact, mais qui ne proteste pas. Remontant alors avec sa main, il la glisse sous la veste de pyjama du garçon et commence à lui caresser la poitrine, s'attardant sur les tétons qu'il fait vite durcir.
Pierre, dans un léger soupir, se met sur le dos, comme pour être plus accessible et laisse traîner sa main à hauteur de sa hanche, ce dont profite Ray pour y appuyer son membre à travers son calbar maintenant bien tendu. Sa main descend doucement sur le ventre du garçon, tandis qu'il attire à lui son visage et se met à l'embrasser doucement sur les joues, cherchant la bouche qui s'entrouvre d'elle-même...

Ray sent qu'il a conquis son partenaire et peut dès lors lui faire le grand jeu en lui roulant un patin envoûtant et gourmand auquel répond parfaitement Pierre qui commence à lui caresser le torse à son tour.

Après ce baiser brûlant, Ray descend avec ses lèvres vers le cou, puis ouvre tout à fait la veste de pyjama pour descendre vers les tétons qu'il suce et mordille, faisant gémir Pierre qui semble aux anges et qui va directement avec sa main droite vers le calbar de Ray dont il caresse la bosse avec insistance, tandis que son propriétaire, avec ses lèvres toujours, continue sa descente, écartant la couverture devenue inutile : ils ont suffisamment chaud !...

Ray n'hésite plus à descendre le pantalon de pyjama, et Pierre se soulève un peu pour l'aider, ce qui fait sentir à Ray que son partenaire bande comme un jeune taureau.
La bouche de Ray, descendant toujours, en vient maintenant à tourner autour de cette belle queue offerte, embrassant le gland, les couilles, puis remontant cette hampe, il englouti cette queue qui ne demande que ça, faisant soupirer Pierre une nouvelle fois.


En haut, Yves n'a rien perdu des bruits que font ses amis en bas, leurs soupirs et leurs bruits de bouche en disant long. Il hésite, se demandant que faire, mais comme il se met à bander, il se branle doucement... et s'endort dès qu'il a joui !

Ray et Pierre sont à présent  nus et enlacés, le premier se rendant compte que son partenaire ne doit pas en être à sa première expérience, et Pierre se disant que voilà une aubaine à ne pas rater de jouir tout son saoul !...
Il trouve Ray à son goût, et comme pour le prouver à ce dernier, prend l'initiative d'un soixante-neuf  que son partenaire ne refuse pas. Ils se gobent l'un l'autre à qui mieux mieux, et Pierre n'est pas le dernier à faire sa part. Ray suce tant et si bien que Pierre se retire de sa bouche et reprend une position plus normale, dans les bras de Ray, lui chuchotant à l'oreille : « je pourrais t'enculer ? Je n'ai jamais eu l'occasion de le faire... », ce à quoi Ray répond : « d'accord, mais tu me lèches d'abord un peu la rosace, ok ? ». Et Pierre s'exécute quand Ray se met sur le ventre, fesses écartées, cul légèrement levé vers lui, après une petite hésitation quand même, car il n'a jamais fait ça...

Pierre s'en tire bien, et bientôt Ray, suffisamment lubrifié, lui chuchote « viens... », ce qu'essaie tout de suite Pierre. « Vas-y doucement ! » demande Ray que la fougue de son partenaire effraie un peu, surtout qu'il a une queue puissante ce gamin !
Pierre est entré avec prudence, en poussant doucement, jusqu'à ce qu'il sente ses couilles buter contre les fesses de Ray, et se met dès lors à pomper ce dernier doucement, s'arrachant à lui-même des soupirs de satisfaction évidents : que c'est donc agréable ! On ne lui avait donc pas menti, c'était divin ! En attendant de pouvoir essayer avec une fille, ce cul était parfait ma foi, se disait-il tout en limant Ray qui se mettait lui aussi à gémir et à l'encourager pour qu'il augmente son rythme, ce qui l'amena rapidement à jouir puissamment dans les entrailles de Ray, avec une satisfaction mutuelle.

Après être resté un moment immobile, Pierre se retire et vient se blottir contre Ray qui lui demande si c'était bon ? « Oh oui, divin ! » répond le chuchotement du grand ados dans son oreille, ajoutant : « il faudra qu'on inverse, car ça non plus je n'ai jamais fait ! ». « Tu es sûr ? » demande Ray qui n'en croit pas sa chance : il est tombé sur un vrai passionné, comme lui ! « Oui, je veux essayer, mais tu seras doux hein ? ». « Bien sûr ! » lui répond Ray, l'embrassant ensuite pour remettre le garçon en conditions, tout doucement...

Dès lors, Pierre se laisse faire, complètement passif, mais pas du tout amorphe pour autant : comme l'a fait Ray avant lui, il se met dans la position idéale, et Ray lui embrasse l'anus, puis le suce et le travaille de la langue tant et si bien qu'il sent Pierre s'ouvrir très facilement : c'est donc assez vite qu'il peut doucement enfoncer son gland, d'abord, puis, tout doucement entrer bien profond dans ce cul vierge mais qui semble fait pour cela !
Ray a senti une légère contraction quand son gland est passé, mais il a chuchoté à Pierre : « détends-toi et tu n'auras pas mal, tu verras... », et le jeune homme s'est détendu, offrant son cul comme s'il avait fait cela depuis toujours ! Ray le lime à présent doucement, et quand il sent que Pierre commence à prendre goût à la chose, se retire et place le garçon sur le dos, face à lui, un coussin sous les reins, et après l'avoir à nouveau lubrifié avec un peu de salive, s'enfonce en lui à nouveau prudemment, puis plus rapidement, variant le rythme et la longueur de ses coups de queue...
A un moment donné, pour s'épargner, il reste au fond et embrasse Pierre qui gémi, faisant aller lui-même ses reins pour onduler de la croupe, ce qui fait reprendre le mouvement à Ray pour bientôt s'activer à fond, arrachant des soupirs à Pierre qui prend goût à être traité ainsi, et quand Ray vient, c'est à grand jets, Pierre  sentant vraiment la queue de Ray se libérer en puissants jets dans ses entrailles.
Ray se retire alors, mais au lieu d'arrêter se met à lécher le cul de Pierre, puis reprend sa queue bandante en bouche pour une pipe qui libère son partenaire très vite à nouveau.

Ainsi, ils ont à nouveau jouis tous deux, et Pierre s'endort bientôt dans les bras de Ray, son corps pleinement satisfait, pas fâché d'avoir accepté de dormir avec lui !...

Ray, lui, ne dort pas encore, attendri par l'abandon du jeune Pierre qu'il a trouvé à son goût également, même s'il est bien jeune car il doit avoir environ dix-sept ans, pas plus, comme lui a dit Yves. Il trouve dommage que ce gars si doué lui échappe demain puisqu'il doit partir huit jours en stage sportif s'il a bien compris...
Peut-être, à son retour, puisqu'il restait une semaine de vacances, reviendrait-il dormir ici ? Car pas question de faire pareil avec le cousin, encore trop jeune à son goût, même s'il le trouve attendrissant !

Il fini par s'endormir lui-même, et ses rêves sont peuplés de beaux garçons...


Dernière édition par Admin le Sam 5 Déc - 0:05, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://gaykoala.skyrock.com/profil/
Tony15
Admin
avatar

Masculin Balance Chèvre
Messages : 440
Date de naissance : 07/10/1991
Date d'inscription : 12/11/2008
Age : 25
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Chapitre 3 - "Expériences nouvelles"   Mar 23 Juin - 18:25

Wow, formidable cet épisode, Tonton Koala !
On s'y croirait, tellement c'est bandant, lol ! Ma main ne m'a pas lâché le gland !

Tu sais, il devrait aussi essayer avec Yves : l'est pas si jeune quand même, lol. A quel âge crois-tu qu'on commence ? Aujourd'hui, les ados sont au courant très tôt, tu sais ?!

Bisous de Tony
Revenir en haut Aller en bas
http://antoine15.multiply.com/?edit_mode=true
Admin
Admin
avatar

Masculin Balance Dragon
Messages : 1415
Date de naissance : 10/10/1952
Date d'inscription : 11/11/2008
Age : 64
Localisation : Bruxelles - Belgique

MessageSujet: Re: Chapitre 3 - "Expériences nouvelles"   Jeu 25 Juin - 13:36

Merci pour tes conseils, Tony : je vais voir ce que je peux faire !
J'avais oublié qu'on pouvait aussi être coquin... assez jeune ! Mais rassures-toi, notre ami va apprendre...

Bisous de Tonton Koala
Revenir en haut Aller en bas
http://gaykoala.skyrock.com/profil/
colaps
membre émérite
membre émérite


Masculin Cancer Singe
Messages : 109
Date de naissance : 10/07/1956
Date d'inscription : 17/11/2008
Age : 61
Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Chapitre 3 - "Expériences nouvelles"   Ven 26 Juin - 11:40

Ah ! quelle fraicheur et que de souvenirs! J adore et personnellement, je vois bien Ray se mettre en menage avec la mere afin d avoir ces deux garcons a demeure.
Mais on verra bien la suite que donnera notre cher Gaykaola apres son demenagement .
Il fautbien se dire que nous sommes en democratie,ici, et le fait d ecrire n est pas un crime sauf dans certains cas bien precis.
Big bisous a mon cher Alexandre.
Colaps
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Masculin Balance Dragon
Messages : 1415
Date de naissance : 10/10/1952
Date d'inscription : 11/11/2008
Age : 64
Localisation : Bruxelles - Belgique

MessageSujet: Re: Chapitre 3 - "Expériences nouvelles"   Ven 26 Juin - 14:43

Merci Claude pour cette appréciation amicale que je sais sincère.

Oui, t'inquiètes pas, j'ai encore des idées concernant cette histoire, et je n'exclus pas d'y mêler la mère d'Yves dans le sens que tu dis, mais... chut, ne dévoilons pas trop !

Je prends plaisir à écrire cette histoire qui me rappelle un peu mon enfance, et dès que j'aurai un peu plus de temps cet été, je m'y remettrai, promis !
En attendant, je vais vous ajouter un épisode que j'ai encore en réserve...

Bisous,
Gaikoala
Revenir en haut Aller en bas
http://gaykoala.skyrock.com/profil/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chapitre 3 - "Expériences nouvelles"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chapitre 3 - "Expériences nouvelles"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Makkah .. nouvelles scientifiques
» Des nouvelles de la grève
» mes nouvelles acquisitions
» Bruxelles : nouvelles alternatives
» Nouvelles devinettes visuelles en attendant Étoile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Histoires Gays :: "Yves et le Renard"-
Sauter vers: