Histoires Gays

Nous écrivons pour vous des histoires gays, mais vous pouvez aussi écrire vous-même.Nous serons donc heureux d'échanger des histoires gays, et même d'autres si vous le voulez... Installez-vous, vous êtes chez vous !
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Si vous désirez lire nos histoires, inscrivez-vous donc, et vous pourrez le faire avec plaisir, car là, vous ne voyez qu'une partie du forum, ouverte à tous. Pour nous lire vraiment, il faut être MEMBRE... Gaikoala, et son équipe.

Partagez | 
 

 Luc, notre découverte 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
colaps
membre émérite
membre émérite


Masculin Cancer Singe
Messages : 109
Date de naissance : 10/07/1956
Date d'inscription : 17/11/2008
Age : 61
Localisation : belgique

MessageSujet: Luc, notre découverte 5   Ven 4 Juin - 12:23

Nous nous sommes dis au-revoir comme le faisaient les garçons à l' époque, c' est à dire par une bonne poignée de mains tout en se promettant de garder secrète notre relation.
C' est le coeur joyeux que j' entra dans l' appartement, ma mère me demanda:
- Et alors, tu t' es bien amusé?
- Oh oui, maman, et je compte bien y retourner chaque semaine !
- Le bain de la Perche est mieux que celui de notre école, il y a deux douches très froides qu' on prend juste avant de sauter dans l' eau, c' est vraiment super.
- Très bien mais il ne faudra pas oublier pour autant tes devoirs et tes leçons sinon, fini le bain !
Le soir, j' ais pu regardé la télévision mais je pensais surtout à Phil, je me demandais surtout comment cela se passait avec Yves !
Le weekend m' a paru très long et mes nouvelles expériences hantaient mon esprit.
Le début de la semaine était prometteur, je savais déjà que j' allais prendre ma douche avec Luc après le cours de gym.
Rien que d' y penser, ma queue durcissait !
Nous devions faire attention de ne pas éveiller les soupçons.
Mais cette fois-ci, nous nous sommes limités à nous savonner car nous n' avions pas le temps mais surtout la crainte d' être surpris.
En rentrant, je regardais le courrier mais il n' y avait pas de lettre de mon frère.
J' ais dû attendre le mercredi pour avoir de ses nouvelles, j' étais très impatient de le lire.
" Mon petit frère adoré, comme promit je te donne de mes nouvelles.
Le weekend s' est bien passé mais la situation avec Yves a évolué.
Je vais devoir prendre mon rôle de parrain très au sérieux et l' encadrer pour lui forger un caractère de battant.
Le samedi, nous avons travaillé en salle, c' est épuisant, tu n' arrêtes pas.
Heureusement que notre chef nous a permit de rejoindre notre chambre plus tôt car à peine la porte fermée, Yves m' a fait un petit malaise.
Je n' ais pas appelé le surveillant mais j' ais mis en pratique mon brevet de secouriste.
Donc, j' ais ouvert sa chemise pour qu' il respire mieux et en même temps, j' ais pu m' apercevoir que son torse était encore dépourvu de poils.
Il était toujours inconscient alors j' ais décidé de lui faire du bouche à bouche jusqu' au moment qu' il reprenne ses esprits.
Sa première réaction fut de me repousser et j' ais dû lui expliquer ce qui s' était passé.
Il était confus de sa réaction et s' excusa.
Mais sois tranquille, il ne s' est rien passé d' autre si ce n' est que dès que j' en ais l' occasion, je le matte.
Le soir avant de m' endormir je me branle en pensant à toi mais aussi à lui.
Si tu me laisses un peu de temps, je pense que nous allons bien nous amuser tous les trois mais il ne faut pas brusquer les choses car peut être qu' il ne sera pas d' accord. On verra bien.
Essaye que la chambre soit en ordre vendredi soir et peut être que samedi nous irons tous les deux en ville.
Ton frère qui t ' aime .
Je t' embrasse très fort "
Quel profiteur!
Lui faire du bouche à bouche, il n' a pas pu se retenir.
Il faudra absolument qu' il arrive à persuader Yves de nous rejoindre mais avec Luc, je ne vais pas partager.
Je me demande comment je vais faire pour samedi, si nous pouvions avoir congé cela arrangerait bien mes affaires !
Revenir en haut Aller en bas
 
Luc, notre découverte 5
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Notre découverte : Couscous aux merguez
» Le Président d'Honneur de notre forum
» OGM, du port de Sète à notre assiette
» Dernière découverte dans le grand sud - Nouvelle Calédonie 2010
» 1790 - Cimetière St-Roch, Cimetière Protestants, Ossements Notre-Dame ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Histoires Gays :: Page de Colaps :: "Mes débuts"-
Sauter vers: