Histoires Gays

Nous écrivons pour vous des histoires gays, mais vous pouvez aussi écrire vous-même.Nous serons donc heureux d'échanger des histoires gays, et même d'autres si vous le voulez... Installez-vous, vous êtes chez vous !
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Si vous désirez lire nos histoires, inscrivez-vous donc, et vous pourrez le faire avec plaisir, car là, vous ne voyez qu'une partie du forum, ouverte à tous. Pour nous lire vraiment, il faut être MEMBRE... Gaikoala, et son équipe.

Partagez | 
 

 Vacances en Corse.1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nicowaterloo
membre émérite
membre émérite
avatar

Masculin Balance Chèvre
Messages : 93
Date de naissance : 13/10/1955
Date d'inscription : 19/11/2008
Age : 61
Localisation : Londres et Belgique Lasne Antibes

MessageSujet: Vacances en Corse.1   Ven 6 Mar - 16:43

Vacances en Corse.1

Lors d’une escale en Corse voulant faire un trekking dans la montagne du Sud, je cherchais un guide. Dans la Marina je demandais ou je pouvais trouver un guide locale connaissant bien les montagnes et la garigue. La capitainerie m’envoya vers un bar ou plusieurs jeunes venaient le samedi soir. Effectivement ce samedi soir une multitude de jeunes hommes étaient regroupé buvant et chahutant. Très vite je repérais dans ce groupe compact de jeunes Corse un superbe jeune devant avoir 22 à 24 ans. Il était beau, son visage dégageait une séduction formidable à laquelle j’étais sensible.

Sous prétexte de demander des informations concernant la région, je lui proposai de prendre un verre à l’écart de ses copains tout en cachant mon attirance spontanée Il était berger et vivait la semaine dans la montagne avec ses troupeaux. Je lui demandai s’il pouvait me servir de guide pour me faire découvrir la région si belle. Après hésitation il accepta en me fixa rendez-vous pour le samedi matin sur la place du village. Un trekking de 2 jours fut programmé Nous partîmes le matin vers les montagnes du Sud . Mon guide ce nommait « Angelo » Je l’avais vraiment bien repérer car il était superbement musclé , épaule large, poitrine puissant portant un T short à tête de « Corsica Indenpenza » et un jean très usagé et troué à différent endroits.

Après avoir parcourut durant la mâtinée plusieurs kilomètres sur des sentiers de plus en plus escarpé, mon guide bifurqua soudainement entre les buissons sur un chemin de berger, invisible depuis le sentier. Pour me convaincre de le suivre il me dit « Il existe, de l’autre côté un chemin qui conduit en dessous du sommet de cette montagne et il y à là-bas des sources, des bassins ou les bergers font paitre leurs troupeau. Ce sont eux qui, à l’usage, ont creusé se sentier. Je le suivi avec curiosité en heureux de pouvoir me rafraichir après une mâtiné d’effort en plein soleil.

Arrivé près d’une clairière, il m’entraina vers l’autre extrémité, ou poussai un bouquet d’arbres feuillu d’un vert inusité en cette saison. Avant même de la voir, j’entendis chanter une cascade. Elle éclaboussait un profond bassin circulaire autour duquel poussaient des arbres et de l’herbe bien verte. . N’y tenant plus de chaleur je lui tournai le dos et enlevai mon t-shirt, short et slip et plongea dans l’eau froide. Après avoir fait quelques brasses je me retournai pour invité Angelo à me rejoindre dans le bassin.

Du coin de l’œil, je m’aperçus qu’Angelo se tenait nu, debout sur le bord du bassin mais comme s’il n’avait pas l’intention d’y plonger. Je fus donc obligé de le regarder, et c’était sans doute ce qu’il souhaitait. Je ne pus que constater que la nature n’avait pas seulement permis à mon guide de se bâtir un beau corps athlétique, mais avais aussi fait don du seul membre que l’homme ne peut développer à sa guise. Angelo était particulièrement bien monté. Détails étrange pour moi, son pénis et scrotum était d’une couleur nettement plus sombre que le reste de son corps. Je ne fis aucun effort pour dissimuler mon regard et mon admiration. Cette insistance ne troubla pas le jeune guide bien au contraire. Il m’adressa un sourire de satisfaction et d’orgueil. « Plus de 24 centimètre », annonça –t-il. Surpris je le félicitai » Tu peux remercier les dieux ou ta mère » lui dis-je. Pendant un instant je pus croire que cette annonce était de la fanfaronnade ou de la prétention de jeune mâle. Au lieu de glisser dans le bassin d’eau fraiche, il continua de se tenir debout sur le bord, bien campé sur ses jambes. Mais à présent, il caressait sa queue sans vergogne, l’amenant lentement, puis de plus en plus rapidement en état d’érection. Au fait, je compris assez vite, ce jeune homme était tellement vaniteux, tellement imbu de sa majestueuse virilité, qu’il avait à cœur de la montrer pratiquement au premier venu. Il demeura sur le bord du bassin jusqu’ à ce que sa queue atteigne une totale érection.
Suite au n°2


Dernière édition par nicowaterloo le Lun 2 Juil - 18:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Masculin Balance Dragon
Messages : 1415
Date de naissance : 10/10/1952
Date d'inscription : 11/11/2008
Age : 64
Localisation : Bruxelles - Belgique

MessageSujet: Re: Vacances en Corse.1   Mer 18 Mar - 0:23

Mmmmh, qu'on aimerait admirer cet engin !...

Gaikoala
Revenir en haut Aller en bas
http://gaykoala.skyrock.com/profil/
 
Vacances en Corse.1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SÉMAPHORE - CAP CORSE (CORSE DU NORD)
» SÉMAPHORE - SAGRO (Haute-Corse)
» Corse : un adolescent tue toute sa famille
» ***Polyphonie Corse !***
» ballade en train en corse RAFFALLE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Histoires Gays :: Récits-
Sauter vers: